RANONG, VILLE-FRONTIÈRE

RANONG EN THAILANDE
Ranong est une ville et une province du Sud de la Thaïlande, limitrophe de la Birmanie. La ville est généralement méconnue du touriste lambda et figure rarement sur l'itinéraire de voyage des touristes... L'économie locale est essentiellement alimentée par la pêche, par les trafics en tous genres et par les visas run. 
En effet, la proximité de Ranong avec Le Myanmar en fait un lieu de passage de tous les étrangers qui ont besoin de renouveler leur visa. On y vient de toutes les zones touristiques proches : Phuket, Khao Lak, Koh Samui, Koh Phangan et Koh Tao, afin d'obtenir l'autorisation de rester 30 de plus  en Thaïlande (visa run) ou faire la demande d'un nouveau visa. Le business est bien huilé et les allées et venues en bateau entre les 2 pays sont incessantes. Cette population ne s'attarde que très rarement pour visiter ou séjourner. Une fois le passeport tamponné par les services d'immigration, tous ces éphémères visiteurs regagnent leurs pénates au plus vite avec le précieux sésame en poche.  
Même si les plages sont moins belles que celles de Phuket, Ranong n'est pas pas dénuée d'intérêt, loin de là.

La province de Ranong est la moins peuplée de Thaïlande, avec 180 000 habitants. Elle est également la plus "birmanisée" du pays et est devenue le triste symbole de l'exode birman. Les migrants ont longtemps profité d'une police corrompue pour se rendre en Thaïlande et profiter de salaires beaucoup plus élevés. Depuis plus de 20 ans, les thaïlandais avides de main-d’œuvre docile et bon marché entretiennent un macabre trafic, ponctués de temps à autres par de sordides faits divers. 

Tous les guides font l'impasse sur Ranong, la ville est pourtant agréable, les quartiers autour du port de pêche grouillent de vie, la vieille ville regorge de constructions atypiques datant de l'époque minière. Il est bon d'y flâner de longues heures et de s'imprégner d'ambiances locales des plus dépaysantes. Les voyageurs en quête d'authenticité trouveront ici leur bonheur.

Le littoral Sud de la province est quasi vierge et inexploité, il appartient au parc national Laem Son. La géographie de la province est très "accidentée". La côte est découpée par de nombreux estuaires et les terres intérieures sont très montagneuses.
La route pour y accéder depuis Phuket, n'est pas une partie de plaisir, il est préférable de la faire en plusieurs étapes (faire un pause de quelques jours à Khao Lak et un stop à Khura Buri par exemple).


  QUE FAIRE À RANONG ?

koh phayam en thailande

 KOH PHAYAM :

Séjourner quelques jours à Koh Phayam. Cette île fait partie des îles thaïlandaises qui restent peu fréquentées. On y accède facilement : Le ferry fait la navette chaque jour du port de Tai Kak à Ranong et rejoint celui de Koh Phayam en 2 heures. Les hébergements sont compris entre 500 et 1000 THB/la nuit.

 KOH CHANG :

Séjourner quelques jours à Koh Chang. Little" Koh Chang", à ne pas confondre avec la grande Koh Chang, située au Nord du Golfe de Thaïlande. On peut y accéder depuis Ranong et Koh Phayam (située au Sud). Un petit paradis pour les crapahuteurs. On y trouve seulement une dizaine de "resorts" au confort sommaire et aux tarifs très accessibles.

 RATTANARANGSARN PALACE :

Le Phraya Damrong sutjarit Mahitsornpakdee (Kor Sim Kong) a été construit pour le roi Rama V lors de sa visite en 1890. Il se trouve au sommet d'une colline nommée "Niwest Kiree". 

 LE PORT DE PÊCHE :

Observer l'hyperactivité et le brouhaha du port de pêche et des services d'immigration de Ranong : Tout le monde est sur les dents, les pêcheurs de retour, débarquent le poisson, les minivans débarquent eux leurs farangs (moins frais...). Les employés du service d'immigration organisent cet apparent désordre, ils orientent avec habileté les nombreux étrangers empressés et hagards qui viennent "se faire tamponner" le passeport. Du matin jusqu'à 17h00, plusieurs milliers de personnes circulent et s'activent, les embouteillages sur le quai sont impressionnants. Les bateaux s'enchevêtrent, on s'amarre comme on peut, sans délicatesse aucune, les embarcations sont mises à rude épreuve...

 LES ÎLES SURIN :

Partir en excursion aux îles Surin. Depuis Ranong, il est tout à fait aisé de se rendre aux îles Surin. Il suffit de s'adresser à n'importe quelle agence de voyage ou à la réception de votre hôtel. Cet archipel est une pure merveille, beaucoup moins fréquentée que les îles Similan et à la différence de ces dernières, il est possible d'y dormir 1 ou 2 nuit.

 LES SOURCES CHAUDES - RAKSA WARIN et PORNRANG HOT SPRING:

Profitez des sources chaudes de Raksa Warin et Pornrang.
Elles sont assez proches de la ville, un songthaew vous y emmenera depuis le marché. L'eau des piscines reste constamment à 65 ° C. Ses propriétés seraient curatives. Rien de bien spectaculaire, mais les lieux sont agréables et l'atmosphère détendue. Il est bon de se relaxer avec les locaux. 

 LES PARCS NATIONAUX :

Les randonneurs pourront s'aventurer dans les parcs nationaux de Laem Son (et ses îles) et Namtok Ngao.
Le parc de Laem Son s'étend sur 315 m2. 85% du parc est maritime. Il se compose de 60 km de côtes, 2 archipels et 8 autres îles. 
Pour envisager des randonnées, il faudra tenir compte de la météo, la province de Ranong est très pluvieuse, les mois les plus ensoleillés sont mai, juin juillet et août.
Le parc possède de très beaux sites. Bang Baen Beach est une longue plage de sable blanc longée d'une superbe forêt de pins. Du rivage, on y observe les île. Le bureau du parc national de Laem Son est situé sur cette plage. La plage de Lam Son est à environ 4 km de la plage de Bang Baen. Son sable est fin et blanc. Les amateurs d'ornithologie pourront y voir de nombreuses espèces d'oiseaux.
Koh Kang Kao, Koh Kam Tok, Koh Kam Yai, Koh Kam Noi sont des îles également très prisées des visiteurs. 
Les frais d'admission au parc sont de 200 THB pour les adultes et 100 pour les enfants. Le parc national de Laem Son propose aux touristes des hébergement et des restaurants. Pour en profiter, il faut contacter gestionnaire du parc à Bang Baen Beach.

 PARTIR À CHUMPHON ET KOH TAO :

La province de Chumphon ne se trouve qu'à une centaine de km de la ville de Ranong. Pourquoi ne pas profiter de cette proximité entre les 2 villes pour envisager une petite visite aux plus populaires des îles du Golfe de Thaïlande. Au port de Chumphon s'effectuent des départs en ferry vers Koh Tao, Koh Phangan et Koh Samui.

  OÙ SE TROUVE RANONG ?

  COMMENT ALLER À RANONG ?

Il est possible de rejoindre Ranong depuis Bangkok, en bus ou en avion et depuis Phuket en minibus ou en bus. Vous obtiendrez tous les détails avec nos modules installés ci-dessous, en précisant votre ville de départ, votre destination et votre date de départ :

  DEPUIS BANGKOK JUSQU'À RANONG

Powered by 12Go Asia system

  DE PHUKET À RANONG

Powered by 12Go Asia system

  DE RANONG À KOH PHAYAM

Powered by 12Go Asia system

  TOUS LES HÔTELS À RANONG

Notre partenaire vous propose plus de 100 hébergements à Ranong et aux alentours.