VISA RUN À RANONG OU AILLEURS EN THAÏLANDE

OVERSTAY EN THAILANDE
Tous ceux qui traînent leurs savates en Thaïlande depuis des lustres en ont usé et abusé pour rester le plus longtemps possible au Royaume de Siam. Figurez-vous, jeunes boutonneux libidineux, qu'il n'y a pas si longtemps, il était possible de rester indéfiniment dans le pays en se rendant chaque mois dans l'un des pays frontaliers à la Thaïlande, et pratiquer ce qu'on appelle le visa run. Aujourd'hui, il est toujours possible d'effectuer le visa run mais le gouvernement thaïlandais, plus strict, ne l'autorise que 2 fois par année civile (depuis 2017). Vous pourrez ainsi obtenir 30 jours supplémentaires après avoir effectuer un visa run.
Les services d'immigration thaïlandais n'émettent aucune restriction concernant les entrées dans le royaume par voie aérienne.


  QU'EST-CE QU'UN VISA RUN ?

Le visa run consiste à obtenir en 1 journée et dans un pays limitrophe, une autorisation supplémentaire de 30 jours pour séjourner en Thaïlande. De nombreuses agences thaïlandaises proposent un aller-retour vers le Myanmar, la Malaisie, le Cambodge ou encore le Laos afin de sortir du pays puis y revenir par voie terrestre en 24 ou 48 heures. Le principe permet ainsi de rester en Thaïlande sans visa pendant 30 jours. Si vous avez un visa touristique de 2 mois ou une exemption de visa, vous pouvez dans un premier obtenir l'extension (payante) de 30 jours dans l'un des nombreux bureaux d'immigration du pays. C'est seulement après cette période que vous aurez peut être besoin d'effectuer un visa run.

Une autre solution pour obtenir 30 jours supplémentaires est de faire un aller et retour en avion (avec une compagnie low cost) dans un pays proche. A votre retour, vous obtiendrez également une autorisation de séjourner de 30 jours de plus. 
Notez qu'il n'y a pas de restrictions quant au nombre d'entrées autorisées par voie aérienne. Méfiez-vous tout de même et modérer vos allées et venues. Si les services d'immigration jugent que vous abuser de cette pratique sans raisons acceptables, ils peuvent vous interdire l'accès au pays.

  COMMENT FAIRE UN VISA RUN ?

POSTE D'IMMIGRATION DE RANON
C'est une journée de perdue, mais vous n'avez pas d'alternative, votre visa expire. Ne vous-y prenez pas la veille, en haute saison, les places sont chères alors prenez le soin de réserver une petite semaine avant la date fatidique. Les agences sont nombreuses, le marché reste lucratif, vous n'aurez aucun mal à en trouver une, dans les zones touristiques. Ne faîtes pas la foire la veille du départ car le trajet est long et pas forcément agréable... Les sièges des minivans sont quelquefois peu confortables et les touristes vous accompagnant peuvent être bruyants et pénibles (c'est malheureusement souvent le cas).

 OÙ FAIRE LE VISA RUN ?

A vous de choisir le pays le plus proche de l'endroit où vous séjourner en Thaïlande... Le Myanmar (Mae Sai, Mae Sot, Ban Phu Nam Ron en Thaïlande), pour ceux qui sont dans le Nord-Ouest. Ceux qui séjournent dans le Nord-Est iront à Vientiane au Laos. Les autres qui voyagent à l'Est de Bangkok choisiront le Cambodge, Les Sudistes de la province de Surat Thani choisiront la Malaisie ou le Myanmar tandis que les touristes de Krabi ou Phuket opteront pour Ranong au Myanmar.

 COMMENT SE DÉROULE LE VISA RUN ?

Les visas run organisés depuis Koh Samui pour la Malaisie durent en général 2 jours, tous les autres sont réalisés dans la journée, départs très tôt (5 ou 6 heures du matin) et retour en début de soirée. Vous devrez réserver et payer votre place quelques jours à l'avance. L'agence vous expliquera alors les modalités à respecter. 2 repas sont compris dans le prix. Votre dossier devra être complet et sera vérifié avant de monter dans le minibus. Les tarifs sont variables selon le trajet et le pays choisi. Comptez entre 1500 et 2000 THB pour un visa run de Phuket à Ranong. 

  VISA RUN AU DÉPART DE  RANONG

IMMIGRATION RANONG
Si vous arrivez par vos propres moyens à Ranong et que vous n'avez pas profité des services d'une société qui propose les visas run, vous devrez vous rendre au 92/1 Chaloem Phrakiat Road et pénétrer dans le hall (voir la photo ci-dessus). Sur votre droite, se trouvent les guichets de l'immigration pour les départs et les arrivées. Bien avant l'entrée du hall, sur le parking, vous serez pris en charge et orienté par un membre du personnel (en gilet jaune) compétent et efficace qui vérifiera si votre dossier est complet. Après avoir obtenu votre tampon de sortie du territoire, il vous accompagnera jusqu'à votre embarcation (long tail) qui vous emmènera à Kawthaung au Myanmar. Vous paierez ce transport à votre retour (200 THB). Une fois sur l'île, dirigez-vous vers les bureaux situés sur la droite du ponton principal. Vous payerez 10 $ au guichet et le tampon d'entrée en Birmanie sera apposé sur votre passeport. Voilà, en 5 minutes l'affaire est faîte, inutile de vous attarder ici, les cigarettes de contrebande sont de piètre qualité et le viagra proposé n'est souvent qu'un vulgaire placébo... Retrouvez votre bateau dans ce capharnaüm et, direction Ranong. Au retour, le batelier s'arrêtera en chemin, il s'occupera lui-même de faire tamponner votre sortie du Myanmar. Le trajet est rapide, environ 15 minutes si les conditions sont bonnes. Il ne vous restera plus qu'à traverser l'amoncellement d'une centaine de long tails amarrés au "port"et retourner au guichet de l'immigration thaïlandaise pour déclarer votre retour en Thaïlande.

  VISA NO RUN POUR RANONG

visa no run phuket ranong
Après avoir pratiqué le visa run de Phuket au Myanmar (via Ranong) une dizaine de fois, une idée m'est venue lors de ces interminables et dangereux trajets en minibus : Pourquoi s'acharner à vouloir faire la route le plus rapidement possible ? Pourquoi ne pas méler plutôt l'utile à l'agréable ? Si vous êtes un fidèle de notre guide de Phuket, vous savez que la route qui relie Ranong depuis Phuket foisonne de sites plus ou moins touristiques dont nous ne nous lassons pas : Khao Lak, Baan Nam Khem, Takua Pa, Koh Kho Khao, Koh Phra Thong et Koh Phayam. Quel crève-coeur de voir défiler ses merveilles sans pouvoir s'y arrêter ! C'est pourquoi nous boycottons dorénavant ce principe totalement absurde de visa run !

 LE " VISA NO RUN " PAR RAWAI.FR :

1/ Louer une voiture - Les plus audacieux peuvent faire la route en 2 roues, c'est totalement faisable si votre selle est bien rembourrée...
2/ Prévoir un périple de 4 ou 5 jours (minimum)
3/ Pourquoi pas ne pas proposer le voyage à d'autres ami(e)s qui veulent eux aussi prolonger leur visa ou simplement profiter de la balade ?
4/ Emmener un barbecue portatif et une boîte polystyrène réfrigérante (si vous êtes en voiture...)
5/ Ne pas oublier son passeport, les 10 $ pour l'immigration birmane et les documents pour l'immigration thaïlandaise (vous devez pouvoir prouver que vous quitterez bien le pays le mois prochain, alors emmenez une photocopie de votre titre de transport, soit votre vol pour l'Europe, soit un billet pour un autre pays). Faîtes également des copies de votre passeport, de la page principale, de la page du tampon d'arrivée et du TM6.

  • ÉTAPE 1 : KHAO LAK
Plus tôt vous partirez de Phuket, plus vous pourrez profiter des plages de Khao Lak. Passez la nuit dans l'un des nombreux hôtels de la région (réservé à l'avance). 

  • ÉTAPE 2 : BAAN NAM KHEM - TAKUA PA
Le lendemain matin, continuez votre route vers le Nord. Arrêtez-vous à Baan Nam Khem, renseignez-vous au restaurant Laem Pom Seafood (près du mémorial) pour voir s'ils ont une chambre à vous louer. Si oui, posez-vous au restaurant, profitez de la plage et partez visiter Takua Pa en fin d'après midi puis dormez à Baan Nam Khem. Partez ensuite tranquillement le midi vers Ranong.
Si il n'y a pas de chambre disponible, vous pouvez trouver d'autres hébergements aux alentours (mais les prix peuvent rebuter) ou continuer la route jusqu'à Ranong. Attention, les 50 premiers km sont sinueux et dangereux. 

  • ÉTAPE 3 : RANONG - KOH PHAYAM ou KOH KHO KHAO
Dormez 1 nuit à Ranong et faîtes votre visa run tôt le matin. Une fois la corvée faîte, partez vers le port de Tai Kak au Sud de Ranong et embarquez vers Koh Phayam. Passez-y au moins 2 jours.
L'autre option (notre favorite) consiste à retourner à Baan Nam Khem afin d'embarquer pour Koh Kho Khao.

  COMPAREZ LE PRIX DES HÔTELS À RANONG