ÉLECTIONS ET RÉVOLTES EN THAÏLANDE EN 2023 ?

Au lendemain du rejet de Pita Limjaroenrat au poste de 1er ministre et à l'invalidation de son mandat de député, nul besoin d'être expert pour présager quelques effusions de larmes et de sang les mois prochains. Les élites conservatrices et royalistes ont anéanti les espoirs de liberté et les exigences démocratiques du peuple.

Après une interminable cuisine interne orchestrée par les militaires, les royalistes et Thaksin, le parti Move Forward et son leader ont été exclus de la coalition et Srettha Thavisin (ancien promoteur immobilier et proche de Shinawatra) s'est vu accédé au poste de premier ministre. Ce tour de passe-passe a-t-il été si habile qu'aucun militant du Move Forward n'a deviné la supercherie ? Comment l'ex-majorité électorale a pu se laisser flouer de la sorte ? Pourquoi la jeunesse thaïlandaise d'habitude si réactive face à l'injustice et tellement avide de changement n'a pas bougé le petit doigt et s'est aujourd'hui réfugiée dans un mutisme absolu ?
MANIFESTATIONS EN THAILANDE 2023
Publié par Rawai.fr - Mis à jour le 21/09/2023

LES DERNIÈRES INFOS

  • Le 23 août : Thaksin Shinawatra, de retour en Thaïlande a été conduit en prison dès sa sortie d'avion puis transféré à l’hôpital.
  • Le 22 août : Srettha Thavisin (Pheu Thai) est nommé premier ministre de la Thaïlande. La situation politique thaïlandaise semble enfin évoluer mais au dépend du parti vainqueur Move Forward, exclu de la coalition.
  • Le 08 août : la décision de nommer un premier ministre est repoussée au 14 août.
  • Le 29 juillet : Thaksin Shinawatra exilé depuis 2006, prévoit de revenir en Thaïlande le 4 août, accueilli à bras ouverts par ceux même qui ont dirigé le coup d'état contre lui... L'armée et la technocratie bourgeoise estiment que l'ex-premier ministre pourrait être "la solution pour atténuer les conflits dans le pays"...
  • Le 27 juillet : la nomination du futur premier ministre est à nouveau reculée au 4 août.
  • Le 24 juillet : la coalition des 8 partis poursuivent les négociations avec les sénateurs et les partis extérieurs à la coalition jusqu’au 25 juillet, puis un candidat au poste de premier ministre sera annoncé le 26 juillet.
  • Le 23 juillet : de nombreux partisans du parti Move Forward se sont réunis en fin d'après midi à l'intersection Asoke, un des principaux centres d'affaires de Bangkok. Aucun heurt majeur et aucune intervention des forces de l'ordre n'ont été signalés.

POURQUOI LES THAÏLANDAIS SONT EXASPÉRÉS ?

Pita Limjaroenrat, leader du parti Move Forward, qui a remporté les élections, n’a pas réussi à obtenir un vote majoritaire de la Chambre et du Sénat le 13 juillet. Les opposants ont dénoncé la détermination du parti Move Forward à modifier la loi de lèse-majesté lors du débat qui a précédé le vote. Afin d'évincer au plus vite le mutin, un plan machiavélique a été mis en place par quelques avocats peu scrupuleux.  

Les élites conservatrices reprochent au vainqueur des élections de ne pas avoir respecté la loi thaïlandaise. Il est illégal de se présenter à un poste de député en étant actionnaire dans un groupe médiatique (même si celui-ci a mis fin à ses activités depuis plus de 15 ans...). Or, "M. Pita" a hérité de son père de 42 000 actions dans iTV. L'establishment a donc déclaré illégale la candidature de celui qui a remporté la majorité des voix et l'a suspendu de son mandat de député.

En faisant perdre l'espoir (et la face) à quelques millions d'électeurs, le parlement et le sénat thaïlandais, coalition ou pas, vont devoir faire face à la colère de la jeunesse de Bangkok et du royaume.

QUI EST PITA LIMJAROENRAT ?

Mais qui est donc ce jeune premier au physique d'acteur de lakorn et au parcours brillant ? Mais qui se cache derrière "l'ex-leader" du parti progressiste "Move Forward" qui enthousiasme tellement la jeunesse thaï et angoisse les plus grands dinosaures de la scène politique thaïlandaise ?

Son profil fait rêver, il est l'inverse de l'homme politique thaïlandais classique, ventripotent, apathique, antipathique, syphilitique, rustre, rigide et aux airs tourmentés. Lui a reçu une éducation moderne, il a fait de brillantes études supérieures aux États-Unis, son parcours professionnel fut jusqu'à présent émérite, son physique de jeune premier, sportif et énergique fait de lui un véritable séducteur, il maîtrise parfaitement l'anglais, etc... Tout le monde ici (sauf les militaires, les mafieux et les royalistes) a envie de boire une Singha fraîche en terrasse, en compagnie du sympathique Pita Limjaroenrat.
[Ne nous méprenons pas non plus sur le personnage qui sous certains aspects pourrait nous faire penser à notre actuel chef d'état...]
"L'ange déchu" a indubitablement séduit en donnant de l'espoir à son électorat, en insufflant une énergie nouvelle à sa campagne et en promettant des réformes radicales sur un élan démocratique. Aucun Thaïlandais ne pourra malheureusement juger de la sincérité de l'individu et de ses projets, il faudra une nouvelle fois supporter une marionnette grabataire ou alcoolique au service d'une minorité conservatrice périmée.

 ÉGALEMENT SUR RAWAI.FR

GESTION DES COOKIES

ReCaptcha

Ce service de protection de Google est utilisé pour sécuriser les formulaires Web de notre site Web et nécessaire si vous souhaitez nous contacter. En l'activant, vous acceptez les règles de confidentialité de Google: https://policies.google.com/privacy

Google Analytics

Google Analytics est un service utilisé sur notre site Web qui permet de suivre, de signaler le trafic et de mesurer la manière dont les utilisateurs interagissent avec le contenu de notre site Web afin de l’améliorer et de fournir de meilleurs services.

Facebook

Notre site Web vous permet d’aimer ou de partager son contenu sur le réseau social Facebook. En l'utilisant, vous acceptez les règles de confidentialité de Facebook: https://www.facebook.com/policy/cookies/

YouTube

Les vidéos intégrées fournies par YouTube sont utilisées sur notre site Web. En acceptant de les regarder, vous acceptez les règles de confidentialité de Google: https://policies.google.com/privacy

Google Ad

Notre site Web utilise Google Ads pour afficher du contenu publicitaire. En l'activant, vous acceptez les règles de confidentialité de Google: https://policies.google.com/technologies/ads?hl=fr