QUEL BUDGET PRÉVOIR POUR LA THAÏLANDE ?

Combien faut-il prévoir pour des vacances en Thaïlande ? Un billet d'avion pour Bangkok (depuis Paris) coûte en moyenne 800 €. Un peu partout dans le pays, il est possible de dormir pour moins de 20 €uros par jour. Les transports sont très bon marché. Pour un séjour de 2 semaines à Phuket, comptez environ 1000 €uros.
QUEL BUDGET POUR UN VOYAGE A PHUKET EN THAILANDE
Publié par Rawai.fr - Mis à jour le 22/09/2021

GÉNÉRALITES ET CONSEILS 

  • Depuis cet été, Il est possible de voyager en Thaïlande avec la mise en place des plans Sandbox et Samui+, mais ces programmes entraîne des surcoûts non-négligeables pour les voyageurs. Nous les détaillons plus loin sur cette page.
  • Ne changez pas votre argent à l'aéroport ou prenez le minimum pour vous rendre à votre hôtel, vous irez changer de plus grosses sommes plus tard, à la banque de votre choix.
  • Prévoyez du cash ou des travellers chèques au cas ou votre carte bancaire restait bloquée. Notez qu'il est préférable d'utiliser sa carte de retrait aux distributeurs de banque et d'éviter les distributeurs de supermarket considérés comme moins sûrs. De plus, si votre carte est avalée, vous aurez toujours le moyen d'avertir le personnel de la banque, alors qu'au supermarché, vous n'aurez pas vraiment de recours...
  • Si vous perdez votre carte et vos espèces, l'ultime solution consistera à vous faire envoyer de l'argent par mandat ou, plus rapide et plus pratique, par western union.
  • Pour un séjour de 15 jours sur l'île de Phuket, il vous faudra compter sur un budget moyen et approximatif de 1000 €uros (le billet d'avion n'est pas compris).
  • Comme pour tous les voyages, c'est l'hébergement qui revient le plus cher. Par contre il est important de préciser que les Thaïlandais étant de grands voyageurs (dans leur pays), les tarifs de tous les modes de transports à Phuket et en Thaïlande sont très abordables. À titre d'exemple, un aller Bangkok-Phuket en avion, équivaut à un Paris-Rennes à la SNCF ! Si vous choisissez de faire le même trajet en bus (867 km), vous ne paierez que 20 €UROS !
  • Enfin, une ultime recommandation pour les voyageurs à côté de la plaque, qui n'ont toujours pas compris que durant ces périodes de crise, les signes extérieurs de richesse sont malvenus, provocateurs et risqués.

HÉBERGEMENT

  • Ceux dont le budget est restreint, trouveront des hôtels à partir de 600 THB (15 €UROS), les plus aisés choisiront des resorts luxueux et très confortables à des prix imbattables, entre 1200 THB et 2000 THB (30 et 50 €UROS).
  • Si vous restez plus de 15 jours avec des amis ou en famille, il peut être alors judicieux d'opter pour la location de maison. Vous pouvez trouver des villas avec piscine ou des appartements tout équipés pour un loyer intéressant. À partir de 20 000 THB (500 €UROS).
  • Attention ! Ne laissez jamais votre passeport en gage à un loueur de scooters ou bien à un hôtel. Faîtes en quelques photocopies avant de partir, elles vous seront toujours utiles.

TRANSPORTS

  • Taxi de l'aéroport à Rawai 1000 THB (25 €UROS)
  • Location de moto : A partir de 200 THB (5 €UROS)
  • Location de voiture : A partir de 1000 THB (25 €UROS)
  • Vols Bangkok-Phuket (avec Air Asia) : 1200 THB (30 €UROS) en période de promotion)
  • Le litre d'essence : 38 THB (1 €URO) le 22/09/2021

RESTAURANTS

  • Continental breakfast : à partir de 200 THB (5 €UROS)
  • Plats thaï, au restaurant thaï : à partir de 70 THB (2 €UROS), dans un restaurant occidental : entre 100 et 400 THB (2 et 10 €UROS)
  • Pour un classique steack frites : à partir de 400 THB (10 €UROS)
  • Pour une pizza, comptez à partir de 300 THB (8 €UROS)
  • Spaghettis : environ 250 THB (6 €UROS)

NIGHTLIFE

  • Bière Singha : 100 THB (2,5 €UROS)
  • Pour un alcool fort (importé) : Entre 130 et 150 THB (3 et 4 €UROS)
  • Sangsom : (Whisky thaï) : 70 THB (2 €UROS)
  • Soda : 40 THB (1 €URO)
  • Le verre de vin : 150 THB (4 €UROS)
  • VINSÀ titre d'exemple, au supermarché, un côte de bourg vous reviendra à 1100 THB (27,5 €UROS)!!! (Les taxes s'élèvent à près de 400%. Un ministère de la santé publique très influent, de puissants lobbies anti-alcool et des intérêts économiques et politiques divergents rendent très difficile l'obtention d'une baisse des taxes). Vous trouverez chez les cavistes les premières bouteilles à 500 THB (12 €UROS).

EXTRAS

  • Laundry : 150 THB/semaine (3,75 €UROS)
  • Cigarettes : 80 THB (2 €UROS)
  • Massage traditionnel : 250 THB (6 €UROS)
  • Zoo de Phuket : 500 THB (12,5 €UROS)
  • Balade en éléphant : 1500 THB (37,5 €UROS)
  • Excursions en baie de Phang Nga : 2500 - 3500 THB (62 - 75 €UROS)
  • Spectacle Phuket fantasea : 1800 THB (45 €UROS)

TÉLÉPHONIE MOBILE

  • Mobile (basique) : à partir de 1000 THB (25 €UROS)
  • Carte sim : 50 THB (1,25 €UROS)
  • Carte (one2call) : 100 - 500 THB (2,5 - 12,5 €UROS)

DÉPENSES MOYENNES POUR 15 JOURS PAR CATÉGORIES :

 1 personne/15 joursBackpackerPingreSmicardCadreClasse riche
Hébergement (en THB)8 000 10 000 15 000 30 000 60 000
Transports (en THB)5 000 6 000 10 000 20 000 50 000
Nourriture (en THB)4 000 5 000 10 000 15 000 75 000
Nightlife (en THB)4 000 5 000 15 000 30 000 75 000
Extras (en THB)2 0002 5007 50020 000100 000
TOTAUX en THB23 00028 50057 500115 000360 000
TOTAUX en €UROS5757101 4402 8759 000
Ces chiffres restent approximatifs. Ils comprennent un voyage en baie de Phang Nga et la location d'un scooter pour 15 jours. En revanche, ne sont pas pris en compte le billet d'avion France > Thaïlande, les consommations abusives d'alcool, de tabac... Il est conseillé de prévoir 500 à 1000 €uros supplémentaires, en cas d'imprévu. 

La conversion bahts (THB) en €UROS est basée sur 40 THB pour 1 €URO (septembre 2021).

BUDGET COVID :

Les surcoûts engendrés et le temps passé (perdu) ne sont pas négligeables pour pouvoir voyager en Thaïlande par temps de Covid... 
  • La première des obligations (14 nuits à l'hôtel) ne perturbera seulement ceux qui comptaient louer leur  hébergement ou se faire inviter chez des amis. Les autres auraient de toutes façons loger à l'hôtel... Notez qu'il y a peu d'hôtels à prix réduits proposés aux voyageurs potentiels. Nous avons comptabilisé une quarantaine d'établissements sur l'île dont les prix sont compris entre 6000 THB et 15 000 THB. Alors, durant l'hiver prochain, si la fréquentation est en hausse et elle le sera forcément, à moins d'avoir réservé quelques mois à l'avance, n'espérez pas trop profiter de ces opportunités bon marché...
  • Que vous partiez 3 semaines, 1 mois ou 6 mois, vous devrez obligatoirement souscrire une assurance santé couvrant le Covid. Les moins chères que nous ayons trouvé sont les assurances proposées par Actions-Visas. À titre d'exemple, si vous partez 3 mois, vous payerez 119 €, un tarif tout à fait raisonnable. 
  • En revanche, le prix des 3 tests PCR réalisés sur place (8 000 THB) nous parait excessif. Cependant, nous espérons que le nombre de test soient revu à la baisse d'ici la haute saison. 
  • Enfin, ceux qui veulent se rendre à Phuket ou Koh Samui par le biais des programmes SandBox et Samui+ devront nécessairement posséder un smartphone afin de télécharger une application obligatoire pour tous les voyageurs internationaux. Voici un tableau récapitulatif des dépenses supplémentaires (minimum) à régler, si vous partez prochainement en Thaïlande :
DÉPENSES SUPPLÉMENTAIRESPRIX EN BAHTSPRIX EN €UROS
 Hôtel SHA + (14 nuits)À partir de 6000*150
 Tests PCR (3)8 000200
 Assurances Covid pour 3 mois4 760119
TOTAUX :18 760 THB469 €UROS
 SmartphoneÀ partir de 150 
TOTAL AVEC SMARTPHONE :619 €UROS
* Rappelons que les établissements proposant ce tarif sont très peu nombreux à Phuket... Il sera donc sans doute, nécessaire de doubler le budget des "14 nuits hôtels SHA plus"

ÉCONOMISER EN VACANCES EN THAÏLANDE

FAIRE DES ECONOMIES EN THAILANDE
Ce paragraphe est destiné aux pingres qui restent une longue période en Thaïlande, et à ceux dont le budget est loin d'être extensible. Sans pour autant "se saigner" (il faut profiter un maximum de son séjour), quelques sacrifices seront nécessaires, une attention de tous les jours pour des petits détails vous permettra d'économiser quelques centaines, voire milliers d'€uros. Si vous ne séjournez en Thaïlande qu'une semaine, les résultats de vos efforts resteront minimes, nos astuces sont efficaces seulement à partir de 2 semaines. Ces stratagèmes sont valables quelle que soit votre destination dans le monde. 

Dans un premier temps, vous devrez vous attaquer à vos points faibles et faire preuve de rigueur si vous êtes un acheteur compulsif, si vous êtes excessif ou dépendant à une substance ou un comportement. Si vous êtes fêtard, plus d'un tiers de vos dépenses risque d'être consacré à la vie nocturne. Pour ne pas exploser votre budget, vous allez devoir contrôler vos pulsions.

 ACHETEURS COMPULSIFS

Pour quelques semaines, dîtes non à la surconsommation. Oubliez les souvenirs, les fringues, les bibelots, les spécialités locales et les cadeaux pour la famille... Ses achats totalement inutiles, finiront généralement dans un placard et n'amélioreront en rien votre qualité de vie.

 DROGUÉS

Si vous êtes consommateur régulier de cannabis, profitez d'être en Thaïlande pour faire un break, ou arrêtez définitivement de fumer cette substance qui pourrait finir par vous polluer l'existence. Fumer de la marijuana en Thaïlande serait une idiotie absolue étant donné que la loi thaïlandaise l'interdit. Si vous êtes addict à d'autres produits du type cocaïne, héroïne ou amphétamines, parlez-en à votre médecin traitant avant votre départ et gardez à l'esprit que la peine de mort n'a toujours pas été abolie en Thaïlande.

 POCHTRONS

Quant aux arsouilles ayant la main un peu lourde, ils devront se résigner à boire du local pour économiser quelques billets. Les spiritueux produits en Thaïlande sont au minimum 50 % moins chers que les marques exportées. Buvez modérément, surtout en journée, sinon vous ne profiterez pas de votre séjour et passerez à côté de l'essentiel.

 ACCROS À LA CLOP

Les accros à la cigarette fumeront moins, en pratiquant tous les jours, marche à pied et natation. Deux sports gratuits parfaits pour une remise en forme. Pensez toutefois à ramener des cartouches de cigarettes, à votre retour en Europe... 

 SEX-ADDICTS

N'oubliez pas que draguez les routard(e)s esseulé(e)s, non seulement c'est permis et conseillé mais c'est aussi gratuit... Alors ne focalisez pas exclusivement sur les minois asiatiques. Avec les filles de bars, ne faîtes pas le butterfly, vous économiserez à être fidèle...

 BOULIMIQUES

Dans un premier temps, arrêtez de vous gaver de hamburger-frites, ça vous fera le plus grand bien. Ensuite, il faudra faire une croix sur les restaurants occidentaux et privilégier la restauration locale de rue (street food). Adopter la cuisine des restaurants thaïlandais ou mieux encore faire la cuisine à la maison sont les meilleures solutions pour limiter les dépenses. Sachez que dans certains bars et de nombreux restaurants thaïlandais, il est autorisé de venir avec sa bouteille de vin ou de whisky dès lors que vous consommez autre chose. Cette attitude est moins bien tolérée quand elle est pratiquée par les farangs...

  INSOMNIAQUES

Est-ce vraiment une priorité de se loger dans une villa avec piscine et jacuzzi alors qu'on passe la majeure partie du temps à l'extérieur. Trouvez-vous une petite chambre bien située et oubliez le luxe exagéré des hôtels 5 étoiles en Thaïlande, le principal étant d'avoir un bon matelas et une moustiquaire. Si vous êtes nombreux, oui, louez une maison. Vous obtiendrez un bon prix à condition d'y rester au minimum 1 mois. 

 FOUS DU VOLANTS

Pour vous déplacer sur l'île de Phuket vous n'avez pas besoin de grosse cylindrée, un scooter à 150 THB/jour vous suffira. Evitez de prendre le tuk tuk, c'est peut être folklorique mais les tarifs sont souvent exagérés, préférez les moto-taxis ou les songteaws qui pratiquent le même prix aussi bien pour les thaïlandais que les touristes. Pour les trajets en long tails, que vous soyez 8 personnes ou seul, le prix sera le même, alors voyagez à plusieurs. Evitez les amendes distribuées lors des contrôles de police en roulant casqué et avec ses permis. Evitez le séjour à l'hôpital, roulez prudemment et ne cherchez pas les embrouilles.
Faites le plein de votre véhicule dans les stations service et boycottez les distributeurs automatiques ou les petits commerces qui vendent de l'essence en bouteille. 
Si le taxi est votre principal mode de transport, soyez fidèle, prenez toujours le même, demandez au chauffeur sa carte et appelez-le la veille de la course.

 NOCTAMBULES

Sans pour autant opter pour une vie monacale, évitez de traîner tard le soir. Faire systématiquement la fermeture des boites ne vous servira pas à grand chose. Un comportement qui pourrait au contraire vous mettre expressément sur la paille. A 4 heures du matin, Miss monde est déjà au lit ! Ne se retrouvent alors que quelques vieux ladyboys désabusés et défoncés... Soyez pragmatiques et raisonnables, en sortant tous les soirs, plus d'un tiers de vos dépenses risque d'être consacré à la vie nocturne et, de partir en fumée. 

 VOLEURS AU MONOPRIX

Si votre hébergement est équipé d'une cuisine, faîtes l'économie de quelques soirées au restaurant et préparez vos repas vous-même. Pour vos achats de viandes et de légumes, les marchés ou les magasins Supercheap sont imbattables au niveau prix et les Makro proposent de la vente en gros très avantageuse. Alors, faîtes le plein dès votre début de séjour et vous serez gagnants. Un détail important pour les cleptomanes acnéiques : abstenez-vous de voler aux étalages même si la tentation est forte, les commerçants vous le feraient payer très cher.

 BENÊTS

Sur la plage, ne louez pas de transat.
Ne vous laissez pas tenter par les tatouages.
Ne marchandez ou ne chipotez pas pour quelques centaines de THB alors que vous allez en claquer 2000 avec une fille de petite vertu, le soir même.
Si vous n'avez pas de problèmes rénaux, approvisionnez-vous en eau potable dans les distributeurs automatiques.
Retirez des grosses sommes au distributeur (augmentez votre plafond de retrait avant votre départ).
Si vous partez avec votre compagne ou des amis, ne leur cassez pas les oreilles au quotidien avec votre pingrerie. 
Arrêtez de faire le beau dans votre jeep de location rose, ça vous évitera de claquer un pognon de dingue et passer pour un crétin.
Ne faîtes pas de jet-ski, c'est hors de prix et ça nous fatigue.
Si vous conciliez l'avarice maladive et l'idiotie, reposez-vous la question de savoir si vous êtes prêts à dépenser des milliers d'€uros pour voir quelques palmiers et ranimer votre libido défaillante. Ce voyage vaut-il vraiment la peine d'être vécu ?

QUE FAIRE EN CAS D'AVARIE GRAVE ?

Donc, en résumé, soit vous avez claqué tout votre argent en dépenses superflues, soit vous vous êtes fait plumer par une fille de petite vertu, soit vous vous êtes fait braquer par un malfrat ou soit vous avez perdu votre CB. En tous cas, vous êtes devenu un clochard à Phuket, votre compte bancaire est à sec et il ne vous reste que 500 THB ? 
Pas de chance ! Surtout si vous voyagez seul... Personne ici, ne vous prêtera le moindre baht. Les Thaïlandais sont plutôt méfiants avec les étrangers de passage et les expatriés se sont tous fait arnaquer au moins une fois par un type sympa dans votre genre, depuis qu'ils sont en Thaïlande. 
Vous n'êtes pas prévoyants, il fallait imaginer qu'un tel scénario puisse se produire. Par exemple, regardez moi, je voyage toujours avec une seconde carte bancaire et quelques traveller chèques, je suis donc définitivement à l'abri de ce genre de tuile. À vous d'en prendre de la graine lors de votre prochain voyage... 
Dans votre cas précis, il est donc fort à parier que tout le monde vous tourne le dos et ignore vos sollicitations. Vous devrez donc dans la plus grande solitude, vous rendre au bureau de poste le plus proche ou vous connecter à Westen Union puis demander à votre famille ou à vos amis de vous envoyer de quoi terminer votre séjour confortablement. 
A nos yeux, la solution la plus efficace est proposée par Western Union, vous pourrez recevoir votre argent dans l'instant si votre interlocuteur a déjà utilisé les services de cette société.
Si vous n'arrivez pas à contacter ou à vous accorder avec quiconque dans votre pays d'attache, il faudra alors songer à trouver un prêteur sur gage pour vendre vos objets de valeur ou faire la manche comme tous ces jeunes blaireaux d'Occidentaux qui financent leur voyage en mendiant.
En attendant, passez me voir au bureau, je vous dépannerais de 10 000 THB (remboursables à 50% sous 48 heures).

NE PAS CROIRE TOUT QUE QUE L'ON VOIT SUR INTERNET !!!

Ces dernières semaines (novembre 2019), de nombreux articles sur le coût de la vie en Thaïlande ne passent pas inaperçus. Il sont inspirés par une complainte du directeur général de l'agence de voyage Suisse: Diethelm Travel Group, qui affirme avec véhémence que le prix des vacances en Thaïlande a augmenté d'environ 30% en dollars américains et de 40% en euros au cours des cinq dernières années... Je n'ai pas été à l'école autant que Mr Roemer, mais j'ai du mal à comprendre cette affirmation, étant donné que l'€uro est depuis longtemps, sensiblement plus fort que le Dollar. De plus, en revenant sur l'historique du taux de change de la dernière décennie, cette soi-disant augmentation me paraît exagérée. Par ailleurs, il explique que les hôtels 5 étoiles en Thaïlande, sont devenus aussi chers que les hébergements 5 étoiles des grandes stations balnéaires européennes. Soit... Mais nous sommes peu à être concernés et à vrai dire, on s'en fout un peu.

Dès la parution de cet information, on a vu fleurir sur les sites spécialisés sur le tourisme en Thaïlande, une série d'articles aux interprétations faussées et aux punchlines aguicheuses. 

Je ne résiste pas à l'envie de vous retranscrire la plus éhontée : 
"Les plages thaïlandaises aussi chères qu’en Europe ", par le site d'info sur la Thaïlande bien connu... Et le rédacteur exalté continue sur sa lancée : 
"La faute en grande partie au taux de change du baht thaïlandais : les vacances en Thaïlande sont devenues 40% plus chères pour les Européens..."
Comment expliquer l'augmentation constante du nombre de touristes depuis 20 ans ?! Le mec n'a pas froid aux yeux, il fait très fort... Et le pire, est que son papier a été repris par tout un florilège de baltringues sur la toile.
Comme quoi Monsieur X, lorsque l'on écrit dans un site d'information à grande audience, on se doit de ne pas transformer la vérité pour attirer l'internaute à n'importe quel prix. Combien de pauvres âmes ont décidé d'annuler leur séjour, après la lecture de votre papier à sensation ? Quel manque de respect envers vos lecteurs. Tant d'années passées à la fac, pour répandre de telles élucubrations... Quel gâchis.

  • STOP A L'AFFABULATION !
Tous les Occidentaux qui se rendent régulièrement en Thaïlande sont évidemment impactés par le baht fort. Effectivement, la vie y est plus chère qu'il y a 10 ans, effectivement au change, on perd 10 % par rapport à la saison dernière. On reste néanmoins bien éloigné des 40 % annoncés en punchline. 
A la base, la constatation prend compte de l'augmentation des tarifs hôteliers de luxe, or tout le monde ne loge pas dans des hôtels 5 étoiles et contrairement à la rumeur, en Thaïlande, il n'y a pas que des hébergements haut de gamme. Alors, arrêtons de dire de telles inepties. 
Quant à vous, amis internautes, vérifiez les sources de vos informations, boycottez les sites affabulateurs ou alarmistes mais surtout, n'annulez pas votre voyage, la Thaïlande n'est pas devenue une destination chère. Certes, les prix ne sont plus les mêmes qu'il y a 10 ans, néanmoins il est toujours possible d'y dormir pour 1000 THB et d'aller au restaurant pour 150 THB. Alors pas d'affolement, prévoyez quelques centaines d'€uros supplémentaires, histoire de pallier ce taux de change particulièrement bas et n'en parlons plus.
Même si ces derniers temps, le baht est devenu une valeur refuge en Asie du Sud-est, le gouvernement thaïlandais ne se tirera jamais une balle dans le pied en maintenant un taux désavantageux pour le tourisme et le commerce extérieur qui sont les fers de lance de l'économie thaïlandaise...

 ÉGALEMENT SUR RAWAI.FR

Google Analytics

Google Analytics est un service utilisé sur notre site Web qui permet de suivre, de signaler le trafic et de mesurer la manière dont les utilisateurs interagissent avec le contenu de notre site Web afin de l’améliorer et de fournir de meilleurs services.

Facebook

Notre site Web vous permet d’aimer ou de partager son contenu sur le réseau social Facebook. En l'utilisant, vous acceptez les règles de confidentialité de Facebook: https://www.facebook.com/policy/cookies/

YouTube

Les vidéos intégrées fournies par YouTube sont utilisées sur notre site Web. En acceptant de les regarder, vous acceptez les règles de confidentialité de Google: https://policies.google.com/privacy

Google Ad

Notre site Web utilise Google Ads pour afficher du contenu publicitaire. En l'activant, vous acceptez les règles de confidentialité de Google: https://policies.google.com/technologies/ads?hl=fr