VISITER KOH LANTA

Excursion à Koh Lanta, Thaïlande

Devenue populaire depuis la diffusion de l'émission pitoyable de télé-réalité, présentée par le non moins pitoyable animateur, Denis Brognart (ancien animateur de jeux de piscine au Club Med), l'île n'a pas attendu TF1 pour s'ouvrir au tourisme. Pourvue de nombreuses et longues plages de sable blanc, Koh Lanta offre un espace et un environnement unique qui malgré sa popularité naissante ne subit pas encore d'invasion touristique massive et son classement en parc naturel freine les promoteurs immobiliers dans leurs délires mégalomaniaques et dévastateurs.

  KOH LANTA, LA REINE DE L'ARCHIPEL

Située au cœur d'un archipel côtier d'une cinquantaine d'îles à qui elle a donné son nom, Koh Lanta est en réalité constituée de deux ensembles séparés l'un de l'autre par un étroit bras de mer sablonneux. La partie nord de l'île est ainsi appelées Koh Lanta Noi et la partie sud Koh Lanta Yai.
Marquée par un relief moyennement accidenté, l'île se compose de nombreuses plages de sable blanc d'origine corallienne, quelques forêts et des mangroves. Encore relativement préservée, une partie de l'archipel, dont la pointe méridionale de Koh Lanta Yai, est classée depuis 1990 en parc national.
En 2005, on comptait sur l'île 15 233 habitants regroupés en 21 villages (muban). Ces villages sont réunis au sein de sous-districts (tambon), au nombre de trois sur l'île : le sous-district de Koh Lanta Noi au nord, le sous-district de Sala Dan au centre, et le sous-district de Koh Lanta Yai au sud. Avec deux autres sur le continent, ces sous-districts forment, le district de Koh Lanta (amphoe), un des huit que compte la province de Krabi.

  L'ÎLE AUX MILLIONS D'YEUX

C'est le calme des eaux qui entourent le Port de la vieille ville, qui a encouragé les gitans de la mer à s'installer ici, suivis par les communautés musulmanes du Sud et plus tard, les négociants chinois, qui ont transformé la ville en un port commercial prospère.
Chacun de ces groupes ethniques a apporté ses propres croyances et ses traditions qu'ils ont transmis aux générations suivantes. C'est ce qui fait de Lanta Old Town une ville culturellement diversifiée.
A l'origine, l'île portait le nom de Pulau Satak, "l'île de la longue plage" en malais. Elle ne prit officiellement le nom de Koh Lanta qu'en 1917. Ce nom, à l'étymologie incertaine, viendrait du javanais lanta qui désignerait un ustensile servant à griller le poisson. Le nom pourrait également provenir du thaï "lan daa" qui associé à Koh se traduirait par "l'île aux millions d'yeux".
Plusieurs découvertes archéologiques ont attesté que l'île a été fréquentée dès la Préhistoire.