RETRAITE EN THAÏLANDE (OU PAS)...

Publié par Rawai.fr - Mis à jour le 17/03/2021
PRENDRE SA RETRAITE EN THAILANDE

BONNE OU MAUVAISE IDÉE ?

S'installer en Thaïlande pendant nos longs mois d'hiver... En voilà une idée bien séduisante... Par contre, tout bazarder dans son pays d'origine pour venir s'installer définitivement au Royaume du Siam serait une connerie monumentale. 

Certains retraités décident sur un coup de tête de vendre tous leurs biens immobiliers pour acheter une villa ou un appartement à Phuket, Koh Samui ou encore Pattaya et finir leurs jours tranquillement sous les cocotiers. On a pu voir leurs mines réjouies dans de nombreuses émissions médiocres de TF1 et M6. On aimerait voir s'ils n'ont pas déchanté après quelques mois... Une expatriation ne se fait pas sur un coup de tête, elle se prépare et s'étudie dans les moindres détails.

AVANTAGES ET INCONVÉNIENTS D'UNE RETRAITE EN THAÏLANDE

 LES PLUS :

  • Déconnexion de notre blafarde Europe
  • Démarrer une nouvelle vie
  • Découvrir une population qui ne connaît pas le stress
  • Grand potentiel d'activités, voyages et sports
  • Températures clémentes tout au long de l'année
  • Accessibilité à de nombreux services
  • Pouvoir d'achat supérieur
  • Ne plus voir ceux qui vous font chier depuis 20 ans

 LES MOINS :

  • Problèmes de communication avec les thaïlandais (différences culturelles et linguistiques)
  • Climat humide parfois pesant
  • Mousson quelquefois interminable
  • Démarches à l'immigration (visa) tous les 3 mois
  • Sentiment d'ennui et solitude pour certains
  • Investissement matériel assez lourd le premier mois
  • Circulation dangereuse sur les routes

SE PRÉPARER À LA MIGRATION EN THAÏLANDE

Afin de ne pas commettre l'irréparable, nous conseillons à ceux qui projettent de s'établir en Thaïlande définitivement, de procéder avec clairvoyance et pragmatisme, en séjournant dans un premier temps, 6 mois sur place, en location. A l'issue de cette période vous serez alors concrètement en position de concrétiser votre idée d'exil, ou de l'abandonner. Durant cette période, vous rencontrerez d'autres expatriés et retraités qui se sont installés, ils vous aideront à prendre votre décision : passer ou non le cap des 6 mois de séjour par an... 

1- Obtenir un visa touristique de 3 mois ou un visa retraité auprès d'une ambassade thaïlandais.
    Quels documents fournir pour obtenir le visa O-A en Thaïlande ?
  • L’original du passeport. Le passeport est valable au minimum 1 an et 6 mois à partir de la date de départ 
  • 3 formulaires dûment remplis 
  • 3 photos d’identité en couleur 
  • 3 photocopies du passeport 
  • 3 exemplaires de certificat médical 
  • 3 exemplaires d’extrait du casier judiciaire 
  • 3 exemplaires de justificatif de domicile en France (facture d’électricité, télécom, etc.) 
  • 3 exemplaires de justificatif des ressources : un dépôt bancaire de 20 000 € par demandeur à présenter sous forme d’une attestation bancaire récente (original) Attention : à partir de la 2ème demande de ce type de visa auprès de l’Ambassade, un dépôt bancaire de 800 000 bahts dans une banque en Thaïlande est obligatoire, et à présenter sous forme d’une attestation récente ou d’un carnet bancaire bien actualisé (moins d’un mois) 
  • 3 CV (professions exercées pendant les 10 dernières années avant la retraite) 
  • La somme de 150 € (uniquement en espèces)
2- Obligations administratives en France : Si vous restez en Thaïlande plus de 183 jours par an, vous ne serez plus considérés comme résidents français et devrez contacter votre centre d'impôts. Vous devrez également prévenir votre caisse de sécurité sociale et votre complémentaire. Si vous résidez plus de 6 mois, les soins reçus à l'étranger ne seront plus couverts, vous devrez alors, soit vous inscrire au CFE et souscrire une assurance complémentaire sur place, soit souscrire une assurance complète.

3- Choisir sa destination : Le chapitre le plus ludique de la préparation. Il consiste à rechercher la ville en Thaïlande qui convient le plus à vos attentes. Proximité des plages, du service de l'immigration (tous les 3 mois), de l'hôpital, des grandes surfaces, des commerces, marchés, aéroports, gares routières, ports, sites touristiques... 

4- Quel hébergement choisir ? Cela dépend bien sûr de votre budget mensuel mais sachez qu'à Phuket par exemple, il est possible de se loger dans une petite maison confortable et meublée à partir de 300 €uros/mois. 
Vous devrez, dans un premier temps loger à l'hôtel et débuter vos recherches rapidement (1 semaine vous suffira (hors saison) pour trouver). Plus vous mettrez cher, plus vous trouverez facilement.

5- Comment se déplacer ? Louez une moto pour 1 mois. Si tout se passe comme vous le souhaitez, il sera intéressant pour vous d'acheter une moto ou un scooter neuf. Si vous ne vous sentez pas capable de conduire un 2 roues, utilisez les transports en commun, les taxis et louez une voiture de temps en temps.

INVESTIR EN THAÏLANDE ?

Pour investir dans l'immobilier, mieux vaut entrer directement en contact avec les propriétaires du terrain ou de la maison plutôt que de passer par une agence immobilière. Vous devrez donc être bien implantés localement. Le point principal à ne pas négliger lorsqu'on achète une maison ou un terrain en Thaïlande : on ne peut pas acheter le terrain en son nom. Il faut soit signer un contrat de location à long terme, d'une durée de trente ans au maximum. Soit créer une société avec des partenaires thaïlandais et faire appel à un avocat spécialisé. 
Si vous venez pour vous reposez et finir votre vie gentiment sous les tropiques, la meilleure solution serait peut être de ne pas investir et rester locataire...

5 RAISONS POUR NE PAS PASSER SA RETRAITE EN THAÏLANDE

PASSER SA RETRAITE EN THAILANDE

En vous installant en Thaïlande, votre vie va considérablement changer. Il faudra faire quelques sacrifices comme par exemple, s'éloigner de sa famille et ne plus fréquenter ses meilleurs amis. A long terme, ces bouleversements pourraient engendrer chez certains, un profond sentiment de nostalgie. Ce nouveau statut d'expatrié vous privera également de nombreux avantages caractéristiques au mode de vie français...

 GASTRONOMIE ET VINS :

Les passionnés de la gastronomie française risquent de déprimer en Thaïlande. Adieu délicieux fromages du pays, crème fraîche, charcuteries médaillées et grands crus classés ! Certes, on trouve aujourd'hui de nombreux produits exportés dans la majorité des grands supermarchés mais la qualité et les tarifs laissent bien souvent à désirer.

 PAYSAGE CULTUREL :

L'aspect le plus perturbant lors d'une expatriation en Thaïlande, est certainement de se retrouver privé de sorties culturelles. Fini les errances à la Fnac au rayon librairie ou à la bibliothèque, bye bye la toile du samedi soir, au revoir les concerts, les expositions, les musés et les salles de théâtre... Les seules activités culturelles organisées à Bangkok et Chiang Mai ne combleront pas le manque ressenti et la programmation des salles de cinéma thaïlandaises ne susciteront chez vous que tristesse ou désespoir. 

 SAISONS ET CLIMAT :

En France, même si certains hivers paraissent interminables, on ne peut que s'extasier à l'arrivée de la douceur printanière et jubiler devant la végétation changeante et le changement radical des paysages. L'automne offre quant à lui, de sublimes lumières souvent flamboyantes, des températures surprenantes et des tempêtes spectaculaires. Le passage d'une saison à l'autre est toujours source de plaisirs subtils pour les contemplatifs.
La constance des 2 saisons thaïlandaises aurait plutôt tendance à figer le temps et faire naître un sentiment d'ennui, de lassitude ou de fatigue, chez quelques-uns de nos compatriotes.

 RELATIONS HUMAINES :

Vous pensez certainement que vos enfants et petits-enfants seront enchantés de venir vous voir au pays du sourire. Ils ne s'en priveront pas si le solde de leur compte bancaire le permet... Payer les billets d'avion à toute une petite famille n'est pas à la portée de tous. Alors, si vous voulez revoir la petite dernière, vous devrez peut être envisager de financer une partie de leur voyage, cela décuplera leur motivation à venir vous visiter. 
Vous comptez également voir débarquer vos amis de longue date et avez lancé les invitations à tous... Seuls les plus vaillants relèveront le défi. Ainsi, mis à part ces quelques visites, vous allez vous retrouver assez seuls dans l'aventure, vous devrez alors sérieusement entreprendre de vous faire de nouveaux compères parmi les expatriés, si vous ne voulez pays sombrer dans la déprime. Ne comptez pas trop vous lier d'amitié avec les autochtones, plutôt timides dans les relations avec les farangs... Les différence du langage et de la culture ne facilitant pas non plus la tâche, il faudra apprendre le thaïlandais et faire preuve de bienveillance à leur égard.

 COUVERTURE SOCIALE :

Ceux qui ont choisi de rester à l'année en Thaïlande, devront souscrire une assurance complémentaire. Au dessus de 6 mois de séjour à l'étranger, les soins pratiqués ne sont plus pris en charge par votre couverture maladie classique en France... 
Alors, dans un premier temps, pourquoi ne pas s'exiler seulement 6 mois par an, en Thaïlande ? Cela vous permettra de revoir famille et amis régulièrement, de profiter à nouveau des plaisirs subtils de votre pays. Une solution qui nous parait plus que raisonnable, vous minimiserez ainsi les erreurs et une totale rupture avec vos proches, tout en fuyant la période hivernale de l'hexagone. 
Si cette expérience s'avère très satisfaisante et si plus rien ne vous retient en France, alors oui, pourquoi ne pas envisager une expatriation définitive ?

 ÉGALEMENT SUR RAWAI.FR

Google Analytics

Google Analytics est un service utilisé sur notre site Web qui permet de suivre, de signaler le trafic et de mesurer la manière dont les utilisateurs interagissent avec le contenu de notre site Web afin de l’améliorer et de fournir de meilleurs services.

Facebook

Notre site Web vous permet d’aimer ou de partager son contenu sur le réseau social Facebook. En l'utilisant, vous acceptez les règles de confidentialité de Facebook: https://www.facebook.com/policy/cookies/

YouTube

Les vidéos intégrées fournies par YouTube sont utilisées sur notre site Web. En acceptant de les regarder, vous acceptez les règles de confidentialité de Google: https://policies.google.com/privacy

Google Ad

Notre site Web utilise Google Ads pour afficher du contenu publicitaire. En l'activant, vous acceptez les règles de confidentialité de Google: https://policies.google.com/technologies/ads?hl=fr