LA BAIE DE PHANG NGA EN THAILANDE

Baie de Phang Nga

Tous les habitants et les voyageurs habitués de la baie de Phang Nga vous le diront: "on ne se lasse pas de ces paysages grandioses et de ces lumières changeantes"... Ses 400 Km2 recèlent quelques merveilles de la nature plus ou moins secrètes, pas encore toutes livrées en pâture aux nombreux touristes. Il faudrait plus d'une vie pour apprivoiser l'immensité de la baie.

  LA BAIE DE PHANG NGA

La baie a été déclaré parc national le 29 avril 1981, son relief calcaire rappelle la géographie de la baie d'Halong au Vietnam ou du Yunnan en Chine.
Le plus grand connaisseur de cette mythique baie était français: Jean Boulbet qui les vingt dernières années de sa vie, a parcouru les eaux de Phang Nga de long en large, à la recherche de mystérieuses peintures rupestres datant de la protohistoire.

Tham lod, Phang Nga
Koh Hong, Phang Nga
koh lao pile

  LA REGION LA PLUS FASCINANTE DU SUD THAILANDAIS

Jean Boulbet évoque dans l'un de ses ouvrage (de palmes et d'épines) la légende de la baie: "...Le roi serpent "le Naga" traversa la mer Andaman pour y rejoindre la très belle Ao Nang. Mais pour parvenir à libérer la princesse enfermée dans une grotte, le roi serpent dut disloquer les rocs, entailler les monts, démanteler les murailles et pourfendre les hordes de géants rivaux. De ce chaos devait naître la Baie de Phang Nga, les rocs et les corps des vaincus pétrifiés et jetés épars dans la mer en rangées d'îlots fantastiques parsemant la route héroïques..."
Les paysages tourmentés de Phang Nga se composent d'une centaine de pitons - dits, géographiquement karstiques dont certains dépassent cent mètres. Ces masses calcaires sont recouvertes d'une végétation dense qui en font une terre d'accueil parfaite pour plus de 200 espèces d'animaux.
Après avoir sur quelques miles, longé la mangrove (dont l'écosystème est déterminant pour prévenir l'érosion, lutter contre les effets du réchauffement climatique, il permet évidemment aussi aux animaux qui y vivent d'y trouver leur subsistance), le long-tail - votre embarcation, débutera un slalom entre les îlots et les îles, frôlant les stalactites gigantesques de certaines parois. Des formes insolites de ces pitons sont nés une variété de noms désormais populaires. Parmi les plus visités, vous pourrez découvrir :

  • Khao Kien, la "Montagne aux écritures" est sur la route de Koh Panyee et abrite des peintures rupestres représentant divers animaux, censées avoir été peintes par les marins qui ont amarré leurs embarcations ici, pour s'abriter de la mousson. Selon le département des Beaux-arts, les peintures ont au moins 3 000 ans.
  • Tham Lod, dans l'île calcaire de Tham Lod, les bateaux peuvent se glisser sous l'arche naturelle d'une grotte sur 50 mètres. De la voûte pendent tels des chandeliers géants de pittoresques stalactites.
  • Koh Panyee, est devenu une étape incontournable de toutes les excursions et voit débarquer désormais des flots de touristes tout au long de la journée lors de la saison haute. Ainsi, si la pêche est encore le principal secteur d'activité des villageois, l'île devient de novembre à février un grand magasin de souvenirs flottant, dénaturant totalement le pittoresque du lieu et les relations humaines entre voyageurs et locaux.
  • koh Tapu, l'île "clou" ou l'île de l'œil du crabe (???), plus communément appelée James Bond Island, rendue célèbre par le tournage de L'homme au pistolet d'or en 1974. Koh Ping Khan est l'île en face Tapu où l'on vous demandera 200 THB/pers. pour fouler son sol...
  • Koh Phanak, la plus grande île du parc, un lieu unique et spectaculaire. Ses chambres intérieures sont accessibles uniquement par le biais de tunnels naturels, Phanak est en effet percée de gouffres et de cavernes où la mer pénètre par des siphons dérobés et recèle des vestiges d'occupation protohistorique. Mais il s'agit de vagues lignes ou tâches d'ocre ou encore de dessins anciens surchargés de graffitis récents.
  • Koh Hong, l'île principale de Koh Hong (ou Ko Lao Pile) doit son nom à la présence d'un magnifique lagon accessible uniquement depuis la mer avec une petite embarcation via un étroit passage entre les falaises qui l'entourent : ce type de lagon, les Thaïs le nomment "Hong". Le fond, à quelques dizaines de centimètres à marée basse, révèle alors coraux, étoiles de mer et crabes bleus. A marée haute, il y a assez d'eau pour se baigner.
Mangroves, Phang Nga
koh Tapu, Phang Nga
Koh Panyee, phan Nga

  CARTE DE LA BAIE DE PHANG NGA

carte de la baie de Phang Nga en Thailan

  COMMENT VISITER LA BAIE DE PHANG NGA ?

A partir du pont Sarrasin, au nord de Phuket, continuer sur la voie rapide 402 en direction de Phang Nga, puis sur la route n°4, prendre à droite au carrefour avec la route 4144, aller jusqu'au bout de cette route : vous êtes arrivé.
Négocier un bateau à longue queue pour 1600 THB pour 2 à 6 personnes (en basse saison. Un peu plus en haute saison : maximum 2000 THB). Vous êtes à environ 45 minutes de navigation de Koh Panyee.
Compter trois heures pour le traditionnel circuit de Phang-Nga. La meilleure saison est de décembre à avril mais les eaux calmes de la baie permettent les visites toute l'année. Beaucoup de compagnies à Phuket proposent les visites guidées sur diverses embarcations : les bateaux "long-tails", les canoës de mer, les jonques... Pratiquement toutes incluent le déjeuner dans le prix de l'excursion.
Les plus audacieux qui souhaitent organiser leur exploration, iront directement sur place voir les propriétaires de long-tails pour établir un parcours et négocier le prix.
Nombreux hébergements bon marché en centre ville à Phang Nga.

Pour visiter la baie et ses environs sans stress, dormez à Phang Nga (ville) la nuit précédent le périple. Vous y trouverez quelques hébergements à des prix raisonnables dans la rue principale. Ils vous proposeront le transit vers le point de départ des excursions et plusieurs formules de circuits.

  LES FURETAGES DE JEAN BOULBET EN BAIE DE PHANG NGA

Toute une première partie du livre (De palmes et d'épines) rappelle les découvertes de dessins, peintures rupestres et de statues d'argile faites par Boulbet dans les provinces de Phang Nga et de Krabi à partir de 1982. Boulbet se contente le plus souvent de donner le récit de ses découvertes; même s'il évoque – pour les dessins pariétaux – la présence de Mokens (chao ley), il laisse à d'autres le soin de réaliser des études archéologiques plus savantes. D'autres peintures datent plus vraisemblablement des XVII-XVIIIème siècles puisqu'on y voit des vaisseaux et des officiers européens de cette époque. D'une manière générale, les très nombreuses photos ainsi que les dessins, de la main même de Jean Boulbet, font de ces chapitres un vrai document de travail pour les archéologues.
"...Dans ce Sud thaïlandais, je vais faire bien des rencontres, dont quelques-unes inoubliables... et d'autant plus marquantes qu'elles auront pour cadre l'un des beaux coins de notre planète qui s'est véritablement surpassée dans l'agencement de ses décors..."Jean Boulbet.

> CLIQUER ICI, POUR VOIR LA PAGE CONSACREE AUX SITES RUPESTRES ET PARIETAUX

archéologie à Phang Nga
Jean Boulbet à Phang Nga
Koh Yao Noi, Phang Nga

  QUELQUES LIENS:

  EXCURSION EN JONQUE A PARTIR DE 114 €UROS

croisières en baie de phang nga
Programme: A bord d'une jonque traditionnelle, vous visiterez dans la baie de Phang Nga, l'îles de James Bond, Koh Tapu, Lawa et un village de pêcheurs (Koh Panyee). 
Déjeuner-buffet.
Prise en charge à votre hôtel.


DETAILS & RESERVATIONS

Excursions en baie de Phang Nga

© PHOTOS: rawai.fr, Guillaume Cloup, Jean Boulbet, Thierry Costes.

KOH PANYEE

Koh Panyii près de Phuket

LES GITANS DE LA MER

Gitans de la mer à Rawai

TRANSPORTS A PHUKET

transports à Phuket

JEAN BOULBET

Jean Boulbet et la baie de Phang Nga