CORONAVIRUS EN THAÏLANDE ET À PHUKET

  DERNIÈRES INFOS SUR LE COVID-19 EN THAÏLANDE

covid-19-en-thailande-et-a-phuket
En début de crise, nous avons volontairement choisi de ne pas nous exprimer sur le sujet étant donné l'avalanche de fausses informations circulant sur la toile et dans les médias. Il nous paraissait inutile de relayer les délires lus sur les réseaux sociaux et le début de paranoïa déclenché par les différents journaux télévisés et les chaînes d'infos en continu qui font leur choux gras principalement avec le trash. Bref, plutôt que de dire des conneries, nous avions décidé de nous abstenir.
Après plus de 2 mois de crise, nous pensons qu'il est maintenant nécessaire de tenir au courant les prochains voyageurs à destination de la Thaïlande et ouvrons à contre-coeur cette page sur le fameux COVID-19, qui sème la panique. 

  • Le 02 MAI 2020, plus de 6 365 473 cas d'infection ont été recensés et le virus a tué 377 404 personnes dans le monde.
  • En Thaïlande, sont recensés 3 082 cas d'infection et 57 décès (coronatracker.com). 

Tous les jours, nous publierons les informations importantes sur l'évolution de la pandémie, ses conséquences en Thaïlande et plus précisemment à Phuket :

 EN THAILANDE, LE 28/05/2029 : " L'ÉCLAIRCIE... "  

D'après le Bangkok Post, la Thaïlande lèverait toute les restrictions et réouvrirait ses frontières le 1er juillet 2020. Cependant, certaines obligations resteront effectives et de nouvelles modalités seront annoncées dans le courant du mois de juin.

Pas de quoi s'extasier si vous pensiez partir en Thaïlande cet été, c'est totalement exclu, du moins pendant cette nouvelle phase... Seuls les titulaires de permis de travail thaïlandais sont autorisés à venir à partir de juillet. Le processus pour eux sera laborieux : Autorisation écrite de l'ambassade de Thaïlande où ils résident, assurance médicale et quarantaine obligatoire.

 EN THAILANDE, LE 22/05/2020 : PROLONGATION DE L'ÉTAT D'URGENCE 

Le porte-parole du gouvernement a annoncé la décision de prolonger l'état d'urgence jusqu'à fin juin.

 EN THAILANDE, LE 16/05/2020 : PAS DE VOLS INTERNATIONAUX AVANT LE 30 JUIN 

La direction de l'aviation civile de Thaïlande prolonge l'interdiction des vols internationaux entrants jusqu’au 30 juin.

 EN THAILANDE, LE 02/05/2020 : REPRISE PARTIELLE DU TRAFIC AÉRIEN 

Nok Air, AirAsia, Thai Lion Air et Thai Vietjet Air rétablissent leurs vols entre 14 provinces du pays.

POUR VERIFIER SI VOTRE VOL EST DISPONIBLE, UTILISEZ LE MOTEUR CI-DESSOUS :

Powered by 12Go Asia system



 EN THAILANDE, LE 01/05/2020 : IL SERA À NOUVEAU PERMIS DE PICOLER SA RACE 

Le député Visanu Krue-ngam a annoncé vendredi soir que la vente d'alcool allait être autorisée, à partir du 03 mai prochain. Cependant, il sera interdit de consommer dans les lieux publics...

 EN THAILANDE, LE 27/04/2020 : PROLONGATION DE L'ÉTAT D'URGENCE 

Le porte-parole du gouvernement a annoncé la décision de prolonger l'état d'urgence jusqu'au 31 mai, pour toute la Thaïlande. Le déconfinement n'est plus d'actualité.

Les déplacements entre les provinces restent limités, le couvre-feu est prolongé et les rassemblements sont interdits.

 EN THAILANDE, LE 22/04/2020 : EXTENSION DE VISA 

Une nouvelle extension de visa automatique, jusqu'au 31 juillet (sans démarche ni frais) a été approuvée par le gouvernement thaïlandais.

 À PHUKET, LE 20/04/2020 : LE DÉVEROUILLAGE EST ENVISAGÉ... 

Etant donné la faible propagation du virus à Phuket, le verrouillage de l'île pourrait prendre fin le 30 Avril 2020. 

La compagnie aérienne AirAsia prévoit de reprendre ses vols domestiques en Thaïlande dès le 1er Mai.

 À PHUKET, LE 10/04/2020 : LA PROVINCE DE PHUKET ENTRE EN CONFINEMENT 

L'île de Phuket étant la 2ème province la plus touchée, après Bangkok, le confinement est annoncé à partir du 13 avril, pendant au moins 2 semaines ou jusqu’à ce que la situation s’améliore. Tous les habitants devront rester chez eux.

 EN THAILANDE, LE 09/04/2020 : PROLONGATION AUTOMATIQUE DES VISAS 

Les étrangers bloqués en Thaïlande en raison de l'épidémie de coronavirus - Covid 19 bénéficieront d'une prolongation automatique de leur visa. Cette mesure s'applique pour :

  • Les étrangers titulaires d'un visa de résident.
  • Les visiteurs étrangers dont le visa a expiré le 26 mars 2020 ou après cette date.
  • Les visiteurs des pays voisins qui sont titulaires d'un laissez-passer frontalier temporaire délivré le 23 mars 2020 ou après cette date.

 À PHUKET, LE 08/04/2020 : INTERDICTION DE CIRCULER 

Le gouverneur de Phuket annonce officiellement l'interdiction de circuler entre les différents districts de l'île, à partir du 13 avril pendant 2 semaines.

 À PHUKET, LE 07/04/2020 : MASQUES OBLIGATOIRES 

Le port du masque est obligatoire pour toute sortie extérieure.

 À KOH SAMUI, LE 06/04/2020 : INTERDICTION D'ENTRER 

Le maire de Koh Samui a décrété l’interdiction d’entrée pour une durée de 3 semaines, du 7 au 30 avril.

 À PHUKET, LE 06/04/2020 : RAWAI ET KARON VEROUILLÉES 

Le TAT (Tourism Authority of Thailand) annonce de nouvelles mesures pour arrêter la propagation de coronavirus dans la province de Phuket. 
Les zones des sous-districts de Karon et Rawai dans le district de Mueang, seront fermées à partir du 6 avril 2020, jusqu'à nouvel ordre. Personne n'est désormais autorisé à entrer ou à quitter les sous-districts Karon et Rawai.
Plusieurs points de contrôle ont été mis en place. 
Tout contrevenant risque jusqu’à un an de prison ou une amende pouvant aller jusqu’à 100 000 THB.

 EN THAILANDE, LE 02/04/20 : COUVRE-FEU INSTAUREÉ DANS L'ENSEMBLE DU PAYS 

Un couvre-feu national sera mis en place entre 22 heures et 4 heures à partir du vendredi 03 avril pour tenter de freiner la propagation du coronavirus.

 À PHUKET, LE 30/03/20 : FERMETURE DE L'AÉROPORT 

La direction des aéroports de Thaïlande annonce que l'aéroport international de Phuket fermera du 10 au 30 avril. 

 À PHUKET, LE 29/03/20 : FERMETURE DU PONT SARASIN 

Phuket redevient une île : le pont Sarasin sera fermé jusqu'au 30 avril.

 À PHUKET, LE 28/03/20 : FERMETURE DES PLAGES 

Le gouverneur de Phuket a ordonné la fermeture au public de toutes les plages de l'île, jusqu'au 10 avril.

 À PHUKET, LE 26/03/20 : PLUS DE TRANSPORTS PUBLICS 

- Il n'y a plus de transports publics sur l'île de Phuket jusqu'au 30 avril.

- La consommation d'alcool est désormais interdite sur la plage et dans tous les lieux publics.

 EN THAILANDE, LE 25/03/20 : PLUS DE VOLS 

A partir du 26 mars, plus aucun touriste ne sera autorisé à entrer en Thaïlande en raison de l’application de l’état d’urgence.
Les compagnies aériennes thaïlandaises interrompent la plupart de leurs Vols. La direction de l’Aviation Civile de Thaïlande a accordé à 9 compagnies la permission de suspendre leurs vols :

  • Thai Airways International
  • Thai Smile
  • Bangkok Airways
  • Thai AirAsia
  • Thai AirAsia X
  • Thai Lion Air
  • Nok Air
  • Nok Scoot
  • Thai VietJet Air

 EN THAILANDE, LE 24/03/20 : ÉTAT D'URGENCE 

Etat d’urgence en Thaïlande, à partir du 26 mars, jusqu'au 30 avril. Les mesures et modalités seront détaillées le 26 mars.

 EN THAILANDE, LE 21/03/20 : FERMETURE DES GRANDES SURFACES 

Le gouverneur de Bangkok a ordonné la fermeture de tous les centres commerciaux et marchés du 22 mars au 13 avril.

 EN THAILANDE, LE 19/03/20 : EXTENSION DE 30 JOURS 

Tous les ressortissants des pays suivants : Italie, Iran, Espagne, Allemagne, Corée du Sud, France, Suisse, Angleterre, États Unis, Hong Kong, Macau pourront recevoir une extension de 30 jours pour leur Visa en se rendant aux bureaux de l’immigration.
Les Gouverneurs des provinces de Chiang Mai, Nakhon Ratchasima, Chon Buri et Nonthaburi ont ordonné de fermer pendant 2 semaines les lieux de Divertissement.

 EN THAILANDE, LE 18 /03/20 : 

Les voyageurs en provenance de France doivent présenter (à partir du dimanche 22 mars minuit) les documents suivants aux compagnies aériennes, lors de l'enregistrement :
1/ Un certificat médical déclarant "aucune preuve d’infection au COVID-19 dans les précédentes 48 heures et aucun signe de maladie dans les 14 jours précédant la date de départ".
2/ Une assurance maladie d’un montant de 100 000 USD minimum qui couvre toutes les dépenses de traitement médical lors d’un voyage à l’étranger.
3/ Le formulaire T8 (téléchargeable @ https://www.caat.or.th/wp-content/uploads/2020/03/T8_form.pdf).

 EN THAILANDE, LE 17/03/20 : 

Le gouvernement thaïlandais a approuvé aujourd’hui de nouvelles mesures pour endiguer la propagation du coronavirus Covid-19.
Les écoles et universités sont fermées pour limiter la propagation du coronavirus, a déclaré une porte-parole du gouvernement ainsi que les bars, les salons de massage, les spas, les cinémas, les stades de boxe, les arènes de combat de coqs et autres centres de divertissement.
Par ailleurs, le gouvernement n’a pas annoncé de nouvelles mesures de restriction pour les voyageurs entrant en Thaïlande, mais celles qui existaient déjà restent en vigueur.

 EN FRANCE, LE 17/03/20 : 

Déclaration du Ministre de l’Europe et des affaires étrangères : 
Il est conseillé aux Français se trouvant en Thaïlande temporairement de regagner la France rapidement.
"...Dans la mesure où de plus en plus de pays prennent, avec un préavis souvent très court, des mesures d’interruption des liaisons aériennes vers la France, si vous êtes actuellement en déplacement temporaire en Thaïlande ou dans un pays de la région, nous vous conseillons à nouveau, quand vous le pouvez, de prendre les mesures nécessaires pour votre retour rapide en France..."

 EN THAILANDE, LE 13/03/20 : 

Pour lutter contre les risques de propagation du Covid-19, la Thaïlande a mis en place deux types de restrictions :

1/ LES RESTRICTIONS SELON LE PAYS DE PROVENANCE :
Tous les voyageurs en provenance de Chine, Hong Kong, Macao, Corée du Sud, Italie, Iran, France, Allemagne, Espagne, Singapour, Japon, Taïwan ou ayant été en contact avec un cas suspect, qui ont une température corporelle de plus de 37.5°C et au moins un symptôme suivant : toux, congestion nasale, maux de gorge, difficultés respiratoires, seront conduits dans un hôpital pour un dépistage de coronavirus.

2/ LES RESTRICTIONS DE VISA EN FONCTION DE LA NATIONALITE :
Les 21 pays concernés sont la Bulgarie, le Bhoutan, la Chine, Chypre, l’Éthiopie, les Fidji, la Géorgie, l’Inde, le Kazakhstan, Malte, le Mexique, Nauru, la Papouasie-Nouvelle-Guinée, la Roumanie, l’Arabie saoudite, Taïwan, l’Ouzbékistan, le Vanuatu, l’Italie, Hong Kong et la Corée du Sud. 
Les ressortissants de ces pays ne pourront plus faire de demande de visas à l’arrivée (visa on arrival) en Thaïlande.
Les Français ne sont pas concernés par ces restrictions et continuent pour le moment de bénéficier de l’entrée gratuite (exemption de visa) pour une durée de 30 jours.

 EN THAILANDE, LE 11/03/20 : 

6 nouveaux cas de COVID-19 ont été signalés par le ministère thaïlandais de la Santé publique, portant le nombre total des cas déclarés à 59. Sur ces 59 cas, 34 ont complètement guéris, 24 sont toujours hospitalisés et 1 est décédé. Le bilan est bien moins alarmant que celui de l'Italie ou de la France qui s'apprète à passer au stade 3 de l'épidémie dans le courant du mois de mars...

  PHUKET PENDANT L'ÉTAT D'URGENCE © Fabrice Falissard

la plage de nai harn pendant le coronavirus
Nai Harn beach, le 30 mars 

patong pendant le coronavirus
Patong, Bangla road
plage de nai harn pendant le covid-19
Nai Harn, The Nai Harn

  CONSÉQUENCES EN THAILANDE

COVID 19 A PHUKET
Les arrivées de touristes en Thaïlande ont chuté de 44,3% en février par rapport à l'année précédente en raison de l'épidémie de coronavirus, a annoncé l’Office du Tourisme de Thaïlande. La récession économique parait inévitable et les thaïlandais les plus modestes risquent d'en subir les fâcheuses conséquences durant les prochains mois. 
Quelques banques thaïlandaises cessent les opérations de change. Après la banque Kasikorn et la banque Krungthai, la SBC ferme également ses bureaux de change et met en quatorzaine le personnel de ses bureaux.
Les principales stations balnéaires, Pattaya, Phuket, Chiang Mai, Koh Samui se vident peu à peu de leurs visiteurs étrangers, les hôtels ne sont occupés qu'à 50 %, une grande partie des vols intérieurs sont annulés et les avions cloués au sol, les taxis et commerçants sont pour la plupart au "chomage technique", bref l'économie touristique tourne au ralenti.
Ces dernières semaines, on assiste à une cascade d'annulations : Songkran, le nouvel an chinois ne sera pas fêter cette année en Thaïlande, les full moon parties de Koh Phangan sont également annulées jusqu'à nouvel ordre et le grand prix moto est reporté.
Les multiples annonces bidons, couacs, incertudes, contradictions, divergences au sein même des ministères thaïlandais auxquels on a pu assister durant les 2 derniers mois, démontrent assurément l'incapacité du gouvernement de Prayut Chan-o-cha à communiquer et gérer efficacement cette crise sanitaire. 

  FAUT-IL ANNULER OU REPORTER SON VOYAGE EN THAÏLANDE ?

Aujourd'hui (13 mars), les Français ne sont pas concernés par les restrictions sur les visas (on arrival) et continuent pour le moment de bénéficier de l’entrée gratuite (exemption de visa) pour une durée de 30 jours.
Des contrôles de températures sont effectués avec des scanners thermiques dans tous les aéroports internationaux de Thaïlande. 
Un formulaire (T8) doit être rempli avant l'arrivée sur le territoire.
Mais, comme vous ne l'ignorez sans doûte pas, la situation évolue d'heure en heure et il n'est pas impossible que depuis le passage de la France en stade 3, le gouvernement thaïlandais focalise sur la propagation inexorable du virus dans l'hexagone et décide sous peu d'interdire le pays aux voyageurs en provenance de France...
Si vous comptiez partir une quinzaine au mois de mars, il est certainement plus raisonnable de repousser votre voyage au mois de mai ou juin, les épidémiologues les plus avertis prévoient la fin du phénomème Covid-19 dès la fin du printempsSi vous ne voulez pas ou ne pouvez pas remettre votre séjour en Thaïlande à plus tard, alors prenez soin de prendre une assurance annulation, vous limiterez ainsi la casse si tout part à vau-l'eau.
Parce que les conseils du jour ne sont pas ceux du lendemain, il faudra régulièrement contacter votre compagnie aérienne ou suivre les informations délivrées sur son website pour vous tenir au courant de l'évolution constante de la situation. Certaines compagnies suppriment leurs frais de modification ou d’annulation, alors vérifiez systématiquement les conditions sur leur site !
Les compagnies Qatar, Ethiad, Emirates, Thai Airways bradent toutes leurs prix. Entre 500 et 650 €, Paris-Phuket, aller-retour !

Il est moins risqué de se rendre au pays du sourire pour ceux dont la durée du séjour est supérieure à 2 mois. L'ampleur de l'épidémie d'ici là, aura certainement diminué. Les restrictions sanitaires seront moins drastiques et le trafic de aérien aura repris un cours normal.
Repoussez votre voyage aux mois de juin, juillet ou août pour éviter stress, désagréments et pertes finançières. Vous partez en vacances pour vous relaxer, pas pour gamberger et s'inquiéter en permanence sur une éventuelle annulation de votre vol retour. De toutes façons, le trafic aérien mondial est aujourd'hui, quasi à l'arrêt, les français confinés ne peuvent plus se déplacer dans le pays et encore moins migrer vers d'autres contrées.
Il est devenu primordial d'éviter de s'exposer au moindre risque de contagion et surtout de ne pas transmettre le virus aux autres, alors restez chez vous.

  MÉTHODES PRÉVENTIVES

Pour limiter les risques d'infection par le covid-19, il faut :

  • Se laver les mains régulièrement avec de l'eau et du savon
  • Utiliser des solutions hydro-alcooliques 
  • Eviter de se toucher le visage si les mains n'ont pas été lavées
  • Ne pas fréquenter des personnes malades
  • Porter un masque (pour les personnes infectées)
  • Ne pas s'approcher des autres à moins d'un mètre
  • Ne pas se faire la bise
  • Ne pas se serrer la main

  CONSÉQUENCES MONDIALES

COVID 19 THERMAL SCANNER
  • COMPAGNIES AÉRIENNES : 
Pour l'année 2020, l'association internationale du transport aérien estime des pertes de plus de 113 milliards de dollars pour les compagnies aériennes internationales.

  • KRACH BOURSIER INTERNATIONAL : 
En Europe et aux États-Unis, les indices perdent plus de 12%, du jamais vu depuis la crise de 2008.

  • CHUTE DU PRIX DU BARIL DE PETROLE : 
Entre mi-janvier et début mars, les cours de l'or noir plongent d'environ 30%. L'Opep et la Russie ne parviennent pas à trouver d'accord pour stabiliser les cours. L'Arabie saoudite lance une guerre des prix. Le baril frôle les 30 dollars début mars. Une chute inédite depuis la guerre du Golfe de 1991.

  • MARCHÉ TOURISTIQUE EN BERNE : 
A la mi-janvier, les secteurs du tourisme et des transports sont les premiers à s'inquiéter de cette épidémie qui va fixer la clientèle chinoise. En Mars, l'Italie et la France deviennent également persona non grata dans de nombreux pays.

  • RACISME : 
Dans le monde, au début de la crise, le virus n’a pas manqué de déclencher amalgames et réactions racistes envers des personnes de la communauté asiatique. Aujourd'hui, se sont les pays les plus touchés, la Chine, la Corée, l’Iran et l’Italie qui subissent la stigmatisation, la furie et la haine de tous les fous furieux de la planète.

  • PÉNURIE DE PAPIER CUL EN FRANCE : 
La première des préoccupations de nos compatriotes durant cette épidémie, si l'on en juge par la pénurie de papier toilette dans les rayons de nos supermarchés, est de faire des réserves de PQ... Etonnant non ?

  • OÙ VA DONC L'ARGENT DE NOS IMPOTS ? 
Certainement pas à financer la recherche scientifique française qui, faute de moyens a quasi stoppé ses programmes depuis le déclin du Sras (syndrome respiratoire aigu sévère).
Un éminent spécialiste des virus au CNRS décrit "un monde scientifique sous perfusion financière".
Pour ces chercheurs, si la recherche sur les coronavirus avait continué de façon assidue depuis 2002, on aurait certainement aujourd'hui, un médicament capable de lutter contre le Covid-19...

  EN SAVOIR PLUS SUR NOTRE NOUVEAU COMPAGNON DE ROUTE 

Les coronavirus forment une famille de virus variés qui peut infecter aussi bien l'homme que l'animal. Les coronavirus ont été identifiés pour la première fois chez l'humain dans les années 60. Ces virus causent essentiellement des infections respiratoires, allant du rhume à des pneumopathies parfois fatales. 

  • TEMPS D'INCUBATION :
Le temps d'incubation (entre l'exposition au virus et les premiers symptômes) est évalué entre 10 et 14 jours.

  • TRANSMISSION :
Les coronavirus se transmettent par le toucher et par voie aérienne en toussant ou en éternuant. Toucher un objet ou une surface avec le virus dessus, puis se toucher directement la bouche, le nez ou les yeux peut aussi transmettre le virus.
 
  • SYMPTÔMES ET EVOLUTIONS :
Les premiers symptômes font leur apparition moins de 24 heures après l'infection. Le plus généralement, il entraîne des maladies respiratoires légères comme le rhume avec :

-Des maux de tête
-De la toux
-Une irritation de la gorge
-De la fièvre
-Une perte de l'odorat
-Un sentiment général de malaise

Le COVID-19 peut provoquer des maladies respiratoires plus grave comme la pneumonie ou la bronchite, particulièrement chez les personnes atteintes d'une maladie cardio-pulmonaire et les personnes âgées.

  • TRAITEMENT :
Il n'existe aucun traitement pour les maladies provoquées par les coronavirus humains. Les traitements sont symptomatiques : prendre des médicaments contre la douleur et la fièvre, se reposer. 

  • VACCIN :
A ce jour, il n'existe aucun vaccin disponible pour se protéger le coronavirus. Toutefois, les scientifiques de l'Institut Pasteur multiplient les initiatives pour trouver un vaccin contre le coronavirus. Ils sont parvenus à isoler et mettre en culture des souches du nouveau virus 2019 et espèrent mettre au point un vaccin d'ici un an et demi.

  PROPAGATION EN DIRECT, DU CORONAVIRUS EN THAÏLANDE

Pour suivre l'évolution et la propagation en direct, du Coronavirus en Thaïlande, cliquez sur l'image ci-dessous :

EVOLUTION DU COVID 19 EN THAILANDE EN DIRECT