LES CONDITIONS POUR VOYAGER EN THAÏLANDE

Les voyageurs non-vaccinés ou partiellement vaccinés faisant partie de la liste des pays à risque faible sont dans l'obligation de respecter une semaine de quarantaine dans un hôtel certifié SHA+. Les voyageurs vaccinés ou non, dont le pays est exclu de la liste devront suivre une quarantaine de 10 jours dans un hôtel AQ.
Voyage en Thaïlande en hiver 2021-2022
Publié par Rawai.fr - Mis à jour le 25/10/2021

LES VACCINÉS ÉCHAPPENT À LA QUARANTAINE EN THAÏLANDE

La fin de quarantaine à partir du 1er novembre 2021 dans le cadre du nouveau programme "Thailand Pass". Cette nouvelle mesure concerne 63 pays dont les ressortissants seront totalement vaccinés. La France fait partie de la liste.

 VOYAGEURS INTÉGRALEMENT VACCINÉS :

Si vous êtes intégralement vaccinés, ne vous prenez pas la peine de lire ce qui suit mais passez directement à la page dédiée au nouveau "Thailand Pass".

 VOYAGEURS NON-VACCINÉS :

Les non-vaccinés ou partiellement vaccinés peuvent se rendre en Thaïlande par le biais des programmes "SandBox" et "Alternative Quarantine" et devront subir une quarantaine de 7 ou 10 jours. Le programme AQ est réservé aux pays à risque qui ne sont pas répertoriés dans la liste des 63 pays. Ceux qui arrivent par voie terrestre, observeront une quarantaine de 14 jours.
Depuis le 1er novembre 2021, la période de quarantaine (l'obligation de séjourner dans un hôtel agréé Sha+) est de 7 jours, pour les voyageurs non-vaccinés. Cette mesure s'applique uniquement pour les arrivées par voie aérienne et a été approuvée par le CCSA (Center for COVID-19 Situation Administration). Ce plan de réouverture s'adresse aux voyageurs internationaux. La France, la Belgique, le Canada, la principauté de Monaco et la Suisse font partie de la liste des pays autorisés à venir en Thaïlande.

Pour suivre toutes les nouveautés concernant les mesures en vigueur pour voyager en Thaïlande, vous pouvez bien évidemment vous informer sur notre site, vous devrez aussi consulter le site de l'ambassade Thaïlandaise de Paris, en français ou le site du TAT (Tourism Authority of Thailand), en anglais.

Toute l'actualité concernant la SandBox de Phuket est régulièrement mise à jour, ci-dessous :

VOYAGER EN THAÏLANDE SANS ÊTRE VACCINÉ :

Pour les non-vaccinés, voici un tableau qui récapitule les procédures à respecter afin d'être éligible au programme Sandbox.
TYPE DE VISA
OBLIGATIONS
TESTS RT-PCR 
TÉLÉCHARGEMENTS
EXEMPTION *

Séjour inférieur ou égal à 30 Jour (VISA ON ARRIVAL) 
  • Billet d'avion Aller-Retour
  • Assurance Covid pour 1 mois
  • Confirmation de réservation d'hôtel SHA + (7 nuits)
  • Preuve de paiement des 2 tests PCR (document édité par l'hôtel)
  • Thailand Pass 
  • Un test négatif émis au plus tard 72 heures avant le départ (un certificat médical certifié en anglais par un médecin est exigé si le test n'est pas en anglais)
  • Un test à l'arrivée
  • Un test au 6 ou 7ème jour
Télécharger les applications : MorChana
ThailandPlus sur votre smartphone
VISA TOURISME ** 

Séjour supérieur à 30 jours et inférieur à 90 jours
  • Billet d'avion Aller-Retour
  • Assurance Covid pour 3 mois
  • Confirmation de réservation d'hôtel SHA + (7 nuits)
  • Preuve de paiement des 2 tests PCR (document édité par l'hôtel)
  • Thailand Pass 
  • Un test négatif émis au plus tard 72 heures avant le départ (un certificat médical certifié en anglais par un médecin est exigé si le test n'est pas en anglais)
  • Un test à l'arrivée
  • Un test au 6 ou 7ème jour
Télécharger les applications MorChana
ThailandPlus sur votre smartphone.
* La période d'exemption de visa peut être prolongée d'un mois dans un des bureaux de l'immigration (2 200 THB + formulaire + photo)

** Le visa touriste est délivré pour une période de 60 jours, il peut également être prolongé de 30 jours, il suffit là aussi d'en faire la demande dans un bureau de l'immigration

Votre passeport doit être valide plus de 6 mois après votre entrée sur le territoire thaïlandais

 PAR OÙ COMMENCER ? LE PROCESSUS EN 10 ÉTAPES

Les informations et mesures à respecter pour voyager en Thaïlande avec la SandBox ont fusé de toutes parts lors de ces 3 derniers mois ! Même l'Ambassade de Thaïlande s'est pris les pieds dans le tapis... Les mises à jour se sont faîtes au ralenti. On a tous finit  par s'y perdre parmi cet immonde amalgame d'informations quelquefois contradictoires ou erronées. 
Les voyageurs qui ne sont pas, ou partiellement vaccinés, peuvent aussi partir en Thaïlande à condition de suivre le programme de quarantaine SandBox. 
Voici les procédures actuelles à suivre, classées dans un ordre chronologique, pour partir à Phuket : 


 ÉTAPE 1 : RÉSERVER SON BILLET D'AVION

Pour la Phuket SandBox, votre avion devra atterrir directement à Phuket sans escale en Thaïlande. Pour Koh Samui, le vol devra être aussi direct mais certaines compagnies sont autorisées à faire escale à Bangkok.

 ÉTAPE 2 : RÉSERVER SON SÉJOUR À L'HÔTEL

Jusqu'à nouvel ordre, aucune personne non-vaccinée n'échappe à ce séjour d'une semaine dans un des hôtels certifiés SHA+ (à Phuket). Vous pouvez réserver en ligne sur les grandes plateformes spécialisées, sans omettre de demander s'ils sont en mesure de vous faire parvenir une confirmation de la réservation d'hôtel "SHA+" émise via le système SHABA (SHA Plus Booking Authentication system) et s'ils peuvent s'occuper de vous réserver les 2 tests PCR.

 ÉTAPE 3 : RÉSERVER ET RÉGLER LES 2 TESTS RT-PCR À FAIRE EN THAÏLANDE

Comme nous le précisions précédemment, nombreux sont les hôtels SHA+ à proposer ces 2 tests dans leur formule d'hébergement. Si tel n'était pas le cas, vous devrez vous inscrire sur le site thailandpsas.com/ pour régler les tests et prendre rendez-vous pour le second, le premier étant réalisé à l'aéroport.

 ÉTAPE 4 : SOUSCRIRE UNE ASSURANCE COVID

Si comme nous, vous commandez votre visa et votre Thailand Pass en ligne chez Action-Visas, vous aurez l'excellente opportunité de souscrire l'assurance AXA à 119€ pour 3 mois ou 59 € pour 1 mois. Une attestation vous sera délivrée en anglais, et en français. Vous pouvez trouver de nombreuses autres assurances, prenez garde à ce que celles-ci proposent bien une couverture minimale de 50 000, qui comprend le traitement COVID-19, valable durant toute la durée de votre séjour en Thaïlande.

 ÉTAPE 5 : FAIRE UNE DEMANDE DE VISA TOURISTE *

Ceux qui veulent séjourner entre 30 et 90 jours, verront leur peine doubler... Il devront faire la demande de leur visa, en ligne sur le site www.thaievisa.go.th/, une étape assez rébarbative pour ceux qui ne lisent pas l'anglais. Les procrastinateurs et les feignants de notre espèce ne se priveront pas de déléguer ces tâches administratives ingrates à la société Action-Visas pour 130 € (visa seul) ou ?? € (visa + Thailand Pass).

 ÉTAPE 6 : FAIRE UNE DEMANDE DE THAILAND PASS

Même si vous profitez de l'exemption de visa = "visa on arrival", vous n'échapperez pas (à partir du 1er novembre) à l'obligation de demander un Thailand Pass. En ligne, vous aurez à remplir le formulaire TM6, le formulaire TM8 (en exemple plus bas sur cette même page) puis télécharger votre certificat de vaccination et une copie de passeport.

 ÉTAPE 7 : FAIRE UN TEST RT-PCR 

Il sera nécessaire d'effectuer un test RT-PCR dans un laboratoire, 72 heures avant le décollage. Le résultat du test devra naturellement être négatif. Ce test devra être en anglais ou accompagné d'un certificat médical en anglais délivré par un médecin. Donc, pour éviter le passage chez votre médecin traitant, trouvez un laboratoire qui délivre des certificats en anglais... 
Il faudra bien prendre en compte les obligations propres à la compagnies aérienne, il semblerait par exemple qu'avec Singapore Airlines, le test doit être fait seulement 48 heures avant le décollage À vous de vérifier auprès de la compagnie.

 ÉTAPE 8 : TÉLÉCHARGER L'APPLICATION THAILAND PLUS 

Là encore, les avis divergent et les annonces sont contradictoires, ici on nous parle de l'application Morchana, ailleurs on nous explique qu'il est impossible de télécharger l'application...

Nous nous contenteront de suivre les recommandations de l'Ambassade de Thaïlande à Paris : la veille de votre départ, il faudra télécharger l'application "Thailand Plus" sur votre smartphone, puis lors de l'embarquement vous devrez enregistrer un code à 6 chiffres sur cette application.

 ÉTAPE 9 : ARRIVÉE EN THAÏLANDE

Voilà, vous y êtes, les énormes pneus viennent de crisser sur le tarmac déserté de Phuket, enfin ! 
Pour y parvenir, rien d'insurmontable, juste quelques paperasses et du temps de perdu. Vous n'aurez plus qu'à attendre un contrôle complet de tous les justificatifs au service de l'immigration, faire votre écouvillonnage nasopharyngé, récupérer vos bagages et prendre un taxi (à vos frais) pour votre hôtel. Vous devrez ensuite attendre sagement dans votre chambre, le résultat du test pour pouvoir prendre votre premier bain de mer ou boire votre première Singha... Un autre test sera effectué, le 6ème ou le 7ème jour, après votre arrivée.

SIMPLIFIER LES DÉMARCHES AU MAXIMUM :

En y réfléchissant bien, il est assez facile de surmonter ce qui pourrait représenter une épreuve pour certains, en se délestant des tâches les plus ingrates.

 COMMENT FAIRE AU PLUS SIMPLE :

Si vous restez en Thaïlande moins de 30 jours, vous n'avez pas besoin de visa. Par contre le Thailand pass et l'assurance Covid (couverture minimale de 50 000 €) sont obligatoires et pour les obtenir plus facilement, nous vous suggérons de faire appel à la société parisienne Action-Visas qui se chargera pour vous, d'obtenir le pass et vous proposera différentes options d'assurances (à des tarifs défiant toute concurrence), en fonction de la durée de votre séjour.
Si vous voulez séjourner plus de 30 jours, il vous faudra faire une demande de visa. Nous vous suggérons là encore, de contacter Action-Visas. Vous obtiendrez votre visa, votre pass et l'assurance à un tarif défiant toute concurrence.
En procédant ainsi, les contraintes supplémentaires ne se limitent qu'au test PCR et au téléchargement de l'application de suivi.


 TARIFS DES SERVICES ACTION-VISAS :

Voici 2 exemples de prix pour 2 situations différentes : un voyage de 30 jours sans visa (avec exemption de visa) et un voyage de 3 mois avec un visa touristique. Notez que vous restez libres de contracter une autre assurance si vous le désirez mais il semblerait que l'assurance proposée par Action-Visas.com soit la plus compétitive du marché...


 EXEMPLE DE TARIFS POUR UN THAILAND PASS (sans visa) + ASSURANCE (séjour de 30 jours) :

  • Thailand Pass avec Action-Visas : 40 €
  • Assurance Axa avec Action-Visas : 59 €*
Soit un total de 99 €

 EXEMPLE DE TARIFS POUR UN VISA + THAILAND PASS + ASSURANCE (séjour de 3 mois) :

  • Thailand Pass + Visa 90 jours avec Action-Visas : 170 €
  • Assurance Axa 90 jours avec Action-Visas : 119 €*
Soit un total de 289 €

*Ces assurances AXA comprennent le rapatriement à 100%, les frais médicaux, l'hospitalisation (90.000 euros, Covid 19 incluse) et le vol ou la perte de bagages.

ZONES BLEUES POUR LES NON-VACCINÉS (PROGRAMME SANDBOX) :

LES ZONES BLEUES EN THAILANDE
Les partiellement ou non-vaccinés peuvent effectuer leur 7 jours de quarantaine dans les zones bleues. Cette liste sera amenée à évoluer les prochains mois. Après cette quarantaine, le voyageurs peuvent se rendre partout ailleurs dans le Royaume, à condition d'avoir été testés négatifs le 7ème jour. 
Ils pourront ainsi tranquillement contracter le virus et l'inoculer en toute liberté, à la population locale...

ALLER EN THAÏLANDE OU NE PAS Y ALLER ?

Le gouvernement thaïlandais affirme que la récente vague de contagion a atteint son plus haut niveau dans le pays et devrait s'atténuer les prochains mois... 
Si vous avez choisi (comme nous) de partir cet hiver, vous devez prendre en considération la réalité de toutes les contraintes et restrictions actuelles.

 LES POINTS NÉGATIFS :

  • Vous devrez télécharger l'application Morchana. Si vous faîtes partie des 20% de Français (comme nous !) qui ne possèdent pas de smartphone, vous devrez vous procurer cet exécrable instrument et abandonner votre ancestral Nokia...
  • Vous n'échapperez pas aux mesures sanitaires habituelles qui devront être respectées durant tout votre séjour.
  • Ne soyez pas surpris, les restaurants et bars sont sous le coup de lois louvoyantes et ne sont pas toujours autorisés à vendre de l'alcool, ou seulement à certaines heures. 
  • Il faudra lors de nos sorties nocturnes faire preuve de vigilance. Le phénomène est peu relayé par les médias et les réseaux sociaux mais la pandémie a engendrée une grande pauvreté chez les insulaires et il est fort à craindre que le taux de criminalité soit à son comble. Les nouveaux arrivants pourraient bien devenir des cibles idéales pour les voyous et les plus désargentés. Nous devrons rester prudents, laisser au coffre nos biens les plus précieux et faire preuve de discrétion. Pas question de retirer 20 000 THB au distributeur après la tombée de la nuit ou d'exhiber fièrement son Iphone dernier cri... 

 LES POINTS POSITIFS :

  • Nous ne ferons pas la queue à l'embarquement et pourrons nous allonger sur 3 sièges libres dans l'avion.
  • Nous profiterons d'une île désertée par le tourisme de masse, de plages calmes comme nous ne les avons jamais connu.
  • Après une si longue absence, nous fêterons nos retrouvailles avec délectation et profiterons intensément de chaque instant.

DES MESURES QUELQUEFOIS GROTESQUES

Un comble, les marioles qui ne se sont pas encore fait vacciner ont tout à fait le droit de voyager en Thaïlande ! Leur quarantaine durera simplement 7 jours. Nous ne sommes pas épidémiologistes ni journalistes, mais nous ne pouvons nous empêcher de la ramener et de clamer haut et fort que laisser voyager les non-vaccinés, est un non-sens qui consolide leurs théories grotesques. 
Notre bonté naturelle et notre ouverture d'esprit ne nous empêche pas  de ne délivrer les principales informations concernant le statut de "voyageur non-vacciné" pour la Thaïlande.

  • Un deuxième point concernant les conditions d'éligibilité pour les moins de 18 ans, nous parait totalement illogique : les morveux et les ados n'ont pas besoin d'être vaccinés s'ils sont accompagnés de leurs parents vaccinés. De quel cerveau illuminé cette mesure a t-elle bien pu germer. Les gamins seraient-ils, comme par magie, immunisés dès lors qu'ils sont accompagnés de leurs ascendants. Avouez qu'on nage dans l'étrangeté, qu'on patauge dans la bizarrerie...
  • Pourquoi le gouvernement thaïlandais s'acharne t-il à exiger de telles contraintes alors que la majorité des pays acceptent les voyageurs sans restrictions, dès lors qu'ils sont vaccinés.
  • Est-ce bien utile lors de la demande d'un visa touristique, d'avoir à prouver le lieu de résidence de la semaine suivant la quarantaine ? Puisqu'il est de notoriété publique que les habitués réservent 1 semaine à l'hôtel et annulent la réservation une fois le visa obtenu.
  • À quoi sert le TM8 ??? À rien, juste une paperasse supplémentaire à remplir dans laquelle on précise ne pas avoir eu la diarrhée dans l'avion ou une augmentation de volume des glandes lymphatiques, les 15 derniers jours...

LA FIN DE SAISON ET 2 ANNÉES MISÉRABLES

En février, personne encore ne pouvait encore pressentir un tel marasme. Le covid 19 frappait déjà l'économie thaïlandaise de plein fouet puisqu'elle venait de perdre la majorité de sa clientèle (chinoise). La vie touristique pour nous autres farangs, suivait pourtant son cours naturellement. On ne s'interrogeait guère sur la suite des événements mais nous nous gargarisions au contraire de la situation et profitions égoïstement du calme ambiant. L'électrochoc qui suivra nous fera néanmoins basculer, comme tout ceux qui dépendent du tourisme. Nombreux sont ceux qui ne s'en remettront pas... 
Depuis début mai, la Thaïlande sort peu à peu de sa léthargie, le pays semble avoir échappé à la propagation destructrice du virus mais il est quasiment certain qu'il ne devra pas compter sur les touristes occidentaux la saison prochaine, pour renflouer ses caisses. Le gouvernement thaïlandais pragmatique, encourage dorénavant les Thaïlandais à voyager davantage dans leur propre pays. 

Notre activité économique à rawai.fr, est en suspens, notre avenir n'a jamais été aussi incertain. Si les Européens et surtout les francophones, ne peuvent pas se rendre en Thaïlande la saison prochaine 2021/22, nous serons contraints de fermer notre entreprise et nous inscrire à Pôle Emploi... Afin de ne pas focaliser en permanence sur cette perspective déprimante, nous continuons à travailler activement sur le site.
Si vous n'êtes pas, ou peu affectés par cette crise et êtes un féru visiteur de notre guide, sachez qu'il est possible de faire un don sur notre compte paypal
Même les donations les plus minimes nous seront utiles et nous permettront de franchir ce cap, en limitant les avaries. Merci.

L'APRÈS CORONAVIRUS

Partout sur la planète, on repense de nouveaux modèles de société, financiers, industriels, environnementaux... Certains prophètes auto-proclamés nous prévoient un nouveau monde. Pourtant, rien ne changera véritablement, du moins avant plusieurs décennies. Ce que l'on veut à tout prix et le plus rapidement, est retrouver nos habitudes d'avant, le reste est secondaire. Pourtant, nous ne retrouverons pas notre ancien monde sans quelques épisodes tumultueux. Le risque de désintégration sociale est évoqué chez les économistes les plus alarmistes. Si les politiciens ne mettent pas tout en place pour contenir une relative égalité sociale, les populations les plus pauvres risquent d'exprimer leur mécontentement.

Concernant le tourisme de masse, les spécialistes évoquent la nécessité de décongestionner "l'encombrement du monde", d'enrayer le flux populaire touristique ! Ce ne sont certainement pas quelques restrictions sanitaires qui diminueront le taux de fréquentation des compagnies aériennes, aussi les tarifs des vols pourraient être taxés davantage. L'accès au voyage deviendrait comme dans les années 60, exclusivement réservé aux classes sociales privilégiées. Ce projet élitiste et discriminatoire est totalement injurieux pour les plus modestes d'entre-nous
En attendant, rien est fait... Nous restons optimistes et pensons que d'autres solutions plus raisonnables seront envisagées comme par exemple, la mise en place de quotas, de nombres de trajets et de miles limités à l'année...

L'INSUBORDINATION FRANÇAISE (MAI 2020)...

...EN THAÏLANDE :

Les Français arrogants et prétentieux aux yeux du monde, on le savait déjà. Mais là, une fois encore, on se distingue par nos airs supérieurs et nos incivilités en plein confinement ! Nombreux de nos compatriotes ont fait l'objet d'arrestations pour non respect des lois sur le confinement, à Pattaya et à Koh Samui. Plusieurs cas ont été relevés au cours du mois d'avril. Nos "french Rambos" n'avaient que faire, ni du couvre feu, ni de l'interdiction de se réunir à plus de 10 personnes.
À la décharge de certains imbéciles, qu'ils soient en France ou à l'étranger, le gouvernement de Macron, en début de crise, a manqué indiscutablement de discernement et de clairvoyance, en déclamant haut et fort que le virus disparaîtrait aussi vite qu'il est arrivé et que l'obligation du port du masque était totalement inutile dans les lieux publics. 
Depuis toujours, les Thaïlandais ont pu constaté les particularités des citoyens français, mais cette fois-ci, notre réputation est doublement entachée. Nos airs supérieurs et invulnérables, nos comportement irrespectueux et notre bilan sanitaire catastrophique vont certainement nous jouer des tours... Les mesures thaïlandaises de restrictions appliquées aux voyageurs seront-elles plus draconiennes envers les Français qu'envers d'autres pays ? Seront-nous considérés comme une population à fort potentiel de contamination ?

...EN FRANCE :

À force de confinement, on avait oublié l'existence des crétins (mis à part les "nouveaux joggers" et certains de nos représentants de l'ordre un peu trop zélés). Depuis le déconfinement, le retour à la réalité fut brutal. On finirait presque par regretter cette mise en quarantaine. Les gens font n'importe quoi (comme d'habitude). Certains parisiens ne respectent pas la barrière des 100 km et se promènent sur nos plages interdites (ce qui pourrait entraîner une annulation des prochaines réouvertures), quelques jeunes insouciants picolent en groupe et se foutent comme à leur habitude, royalement des autres, un bon nombre de clients de supermarchés refusent toujours le port du masque. Alors plutôt que d'applaudir fièrement aux balcons et de faire des apéros-skype à la con, pour une fois, exceptionnellement, faîtes preuve de bon sens et respectez les autres en mettant un masque.

 ÉGALEMENT SUR RAWAI.FR

Google Analytics

Google Analytics est un service utilisé sur notre site Web qui permet de suivre, de signaler le trafic et de mesurer la manière dont les utilisateurs interagissent avec le contenu de notre site Web afin de l’améliorer et de fournir de meilleurs services.

Facebook

Notre site Web vous permet d’aimer ou de partager son contenu sur le réseau social Facebook. En l'utilisant, vous acceptez les règles de confidentialité de Facebook: https://www.facebook.com/policy/cookies/

YouTube

Les vidéos intégrées fournies par YouTube sont utilisées sur notre site Web. En acceptant de les regarder, vous acceptez les règles de confidentialité de Google: https://policies.google.com/privacy

Twitter

Les tweets intégrés et les services de partage de Twitter sont utilisés sur notre site Web. En activant et utilisant ceux-ci, vous acceptez la politique de confidentialité de Twitter: https://help.twitter.com/fr/rules-and-policies/twitter-cookies

Google Ad

Notre site Web utilise Google Ads pour afficher du contenu publicitaire. En l'activant, vous acceptez les règles de confidentialité de Google: https://policies.google.com/technologies/ads?hl=fr