LE CANNABIS EN THAILANDE

Cannabis en Thaïlande

   " C'EST DE LA THAI, C'EST DE LA BONNE ! "

Le cannabis thaï fait partie des trois poncifs représentant la Thaïlande dans le monde, avec le massage thaï et l'ambiance délurée des nuits de Bangkok. L'herbe thaïlandaise est la plus connue de tous les produits d'export. La particularité de son conditionnement, une cordelette rouge reliant les têtes ensemble a inspiré beaucoup d'imitations. Dans les années 1970 et 1980, les qualités du cannabis thaï étaient reconnues et appréciées par tous les fumeurs du monde, avant l'apparition des herbes de synthèse, entraînant son déclin.

  VARIETES DE CANNABIS EN THAILANDE

Le cannabis thaï est bien connu pour son effet stimulant et cérébral, produit par sa teneur élevée en THC. Les races primitives thaïes sont exclusivement des Sativa, et présentent des périodes de floraison parmi les plus longues connues pour le cannabis. Certaines variétés thaïes réclament jusqu'à vingt semaines pour fleurir, en raison de la faible variation des températures et de l'exposition au soleil entre les saisons.
Les plants de cannabis thaïs peuvent atteindre des tailles incroyables, et commencent souvent à ramper au sol lorsque le poids des têtes devient trop important pour les branches.
Les races primitives thaïes sont souvent très sujettes à l'hermaphrodisme, un trait de caractère génétique.

  CANNABIS ET LOI THAILANDAISE

ganja en Thaïlande

En Thaïlande, le cannabis est interdit en vertu de la loi sur les stupéfiants de 1979, qui le classe comme un produit stupéfiant de catégorie 5. Les producteurs, exportateurs et importateurs sont passibles d'une peine d'emprisonnement allant de deux à quinze ans et/ou d'une amende de 200 000 à 1,5 million de bahts thaïlandais, tout comme les personnes en possession et avec intention de vente de 10 kg ou moins sont passibles de peines de prison de deux à dix ans et/ou d'une amende de 40 000 à 200 000 bahts. La simple possession est passible d'une peine maximale de cinq années d'emprisonnement et/ou d'une amende allant jusqu'à 100 000 bahts...

La peine capitale est réservée pour les produits stupéfiants de catégorie 1 comme l'héroïne, l'ecstasy, le Ya Ba et l'Ice (ces dernières sont devenues les favorites des thaïs, depuis les années 90).
Par ailleurs, la culture du pot-de-vin en Thaïlande peut occasionnellement jouer en faveur des touristes qui sont interpellés en possession de drogue car, un pot-de-vin peut représenter très peu dans la plupart des monnaies occidentales et est préférable, à toute négociation avec le féroce système judiciaire thaï.

En cas d'arrestation pour possession de drogue, une amende de 5000 bahts est perçue par un juge à l'issue d'une comparution, qui interviendra habituellement après plusieurs jours d'emprisonnement. Toutefois, à la discrétion du juge, une peine de prison peut être prononcée. Une caution (pouvant atteindre plus de 15 000 €) peut être déposée si les ressources de l'accusé le permettent. Pour les charges de possession, il n'est pas nécessaire d'être en possession physique de stupéfiants illégaux: si la police soupçonne une consommation de drogue, elle peut soumettre les personnes interpellées à un test de dépistage, en cas de test positif une charge de possession est prononcée.
La police thaïlandaise, consciente de la consommation quasi-généralisée chez les jeunes et moins jeunes dans les campagnes et les îles, fait preuve d'indulgence envers les thaïs mais aucune tolérance n'est accordée envers les farangs. La discrétion est donc de rigueur. Sachez enfin que la délation est un sport national encouragé, récompensé et apprécié par les autorités.
Vous voilà donc informé. Prenez vos responsabilités et réfléchissez bien avant d'acheter et consommer de l'herbe au royaume du Siam...

  " TOURISME CARCERAL " EN THAILANDE

Infractions et délits liés la drogue en 2009: 5,524 (60.76%)
NATIONALITES DES PRISONNIERS ETRANGERS EN 2009:

  • pays d'Asie : 8,528 
  • pays d'Afrique : 274 
  • pays d'Europe : 149
  • USA : 47 
  • Australie : 15
  • minorités ethniques : 55
  • autres : 23

  COMMERCE ET PRODUCTION DE CANNABIS EN THAILANDE

Depuis les efforts d'éradication engagés dans les années 1990 (sous la pression internationale avec à sa tête les États-Unis), ayant provoqué le déplacement d'une grande part de la production vers les pays voisins que sont le Laos et le Cambodge, le tonnage annuel produit par la Thaïlande est censé avoir considérablement diminué. Cependant, une culture intensive de cannabis est toujours pratiquée dans les provinces du nord-est, en particulier à Nakhon Phanom, Mukdahan et Sakhon Nakhon. Le cannabis est cultivé à des fins commerciales dans les districts de Tachana et Pato de la province de Chumporn et dans le district de Sichom de la province de Nakornsithamarat.

On estime que la production thaïlandaise de cannabis atteignait environ 107 tonnes métriques (tm) en 1999 et que cette production a chuté depuis. Le taux actuel de culture en Thaïlande est très difficile à établir en raison de l'insuffisance de données fiables. Toutefois, l'Office des Nations unies contre la drogue et le crime estime les saisies réalisées en 2008 à 19 tm, 18 tm en 2008 et 2010 et 13 tm en 2011. D'autre part, en 1995 les saisies totalisaient 95 tm.
On pourrait expliquer cette chute des saisies par une priorité de lutter contre le commerce et la consommation du ya ba... La consommation de la marijuana ayant constamment progressé depuis le dernier siècle, sur toute la planète.

  RAPPEL DES CONSEQUENCES SUR L'USAGER

Les effets du cannabis modifient les sensations et les perceptions. Il est également établi qu'ils entraînent une diminution de la capacité de concentration, une baisse de la vigilance et ralentissement des réflexes. La grande variété des réactions individuelles aux effets du cannabis empêche de prévoir leur intensité ou leur manifestations précises. Néanmoins, il est évidemment déconseillé de consommer du cannabis dans les circonstances qui exigent de l'attention, de la concentration, de la vigilance, de la précision, de la mémoire.
Il est probable que le cannabis soit à l'origine de certains décès :
La feuille de marijuana contient des goudrons en concentration importante (4 fois plus que le tabac) exposant probablement à des risques de cancers.
L'association « alcool + cannabis » augmente le risque d'accident de voiture par rapport à la consommation d'alcool seul.
On constate de toute évidence un phénomène d'exagération des dangers de cette substance (médias, hommes politiques) qui avancent des arguments infondés. Il est nécessaire à ce sujet de préciser certains faits :
Il est possible que la consommation de cannabis seul augmente le risque d'accident de voiture, mais ce point fait l'objet d'une polémique scientifique et les tentatives pour le démontrer scientifiquement ont toutes échoué...
Le cannabis ne cause pratiquement pas de phénomène de dépendance physique.
Il n'existe pas de risque d'overdose avec le cannabis.

YA BA EN THAILANDE

le yaba à Phuket

PROSTITUTION

Phuket prostitution

TRANSPORTS 

Transports à Phuket

BAIE DE PHANG NGA

LES ILES AUTOUR DE PHUKET