LE WEBSITE LE PLUS POURRI DU MOIS 

Décès de touristes en Thailande

  LE SITE LE PLUS MACABRE SUR LA THAILANDE ! 

Au départ, nous voulions écrire un article cynique sur le nombre inquiétant de farangs qui tombent du balcon de leur hôtel. Puis, le plus grand des hasards nous a mené sur un site au titre stupéfiant : farang-deaths (.com)... Ce site, qui au premier abord, laisse totalement pantois, présente l'actualité nécrologique (régulièrement mise à jour) des touristes et des expatriés en Thaïlande ! Mais de quel obscur cerveau cette idée a-t-elle pu germer ? 
De 2008 jusqu'à juin 2017, farang-deaths.com a recensé 558 cas de décès. Chaque décès est passionnément détaillé (âge du défunt, nationalité, cause de la mort...), avec des articles de presse traduits en anglais, des photos, quelquefois des vidéos, et la localisation sur google map. 
Tous les jours, le webmaster de farang-deaths fait la tournée d'une dizaine de plateformes d'information sur la Thaïlande (Manager, Khaosod, The Phuket News, Pattaya One, Thairath, Bangkok Post, Thai News Agency, The Nation, Samui Times, Pattaya Funtown, Driving in Thailand ), en quête de malheureux touristes qui ont perdu la vie au pays du sourire. Ensuite, chaque nouveau décès est soigneusement répertorié d'une manière déconcertante. Ce curieux webmaster s'avère être très méticuleux et la conception de son site est irréprochable.  Outre la thêmatique déconcertante du site, la précision maniaque des retranscriptions des rapports de police, les illustrations de corps soit cabossés, soit ensanglantés, nous collent la nausée. 
Le plus étonnant est que ce site fasse un véritable carton sur la toile et son taux de fréquentation est quasi égal à celui de rawai.fr ! Ses statistiques sont à s'arracher les cheveux, à rendre nerveux un webmaster qui fait tout pour rendre son site performant...
Cet espèce d'inventaire morbide à l'esthétique sobre nous intrigue plus qu'il nous intéresse, et le profil du créateur de farang-deaths.com  nous fait plus penser à un serial killer qui colle avec frénésie des coupures de journaux dans un cahier, qu'à un journaliste nécrologue. 

  FARANG-DEATHS.COM A LA LOUPE

Farang Deaths se définit comme un projet non commercial, dédié à la classification et à la comptabilité de tous les cas de décès de touristes et d'expatriés en Thaïlande.
Qui est le créateur d'un tel site ? Un ancien médecin légiste siphonné, un retraité des pompes funèbres nostalgique ou un expatrié névrosé qui, du soir au matin, n'a rien d'autre à faire que de comptabiliser les arrivages de viande froide aux différentes morgues thaïlandaises ? Quel que soit son cursus, les motivations de cet énergumène restent à nos yeux autant mystérieuses que consternantes. Impossible d'obtenir sur le net la moindre information sur ce déprimant personnage.
Chacun d'entre nous peut contacter la rédaction pour l'informer d'un décès qui n'est pas relayé par la presse, en utilisant le formulaire de contact.
Un moteur de recherche interne sophistiqué permet de chercher chaque cas par mots clés, nationalité, nom, lieu, genre, âge.
Le compte facebook de farang-deaths est assez suivi, avec plus de 1700 abonnés. Et, à chaque nouveau décès annoncé, les commentaires et supputations débiles fusent, les Columbo en herbe s'en donnent à coeur joie.
Vous aussi, si vous voulez être le premier à apprendre que votre compatriote expatrié est passé du royaume de Thaïlande, au royaume des taupes, abonnez-vous au compte facebook "viande froide en Thaïlande" et partager l'info à vos amis...
Une question essentielle se pose : Le responsable du site aura-t-il programmé à temps sa propre nécro, avant son infarctus fatal ?

   DÉCÈS PAR NATIONALITÉS (2008 > 2017)


Ce graphique peut paraître intéressant à première vue, mais il faut noter que les comparaisons sont impossibles puisque le nombre de visiteurs par pays est différent. Néanmoins la fréquentation des anglais, allemands, américains, russes et français est approximativement la même, à une centaine de milliers près... Nos amis anglais montent sur la 1ère marche et détiennent le record absolu et indétronable avec une moyenne de 8 morts par an. Comment expliquer cette différence importante comparée aux autres pays ? les britanniques (environ 1 million de visiteurs/an) seraient-ils plus téméraires ou peut être plus gros buveurs que les autres ? La 2ème place revient à la Chine mais avec une fréquentation nettement supérieure : 8 millions de visiteurs/an), donc un taux de décès nettement inférieur aux anglais.

(source : farang-deaths.com)

   CAUSES DES DÉCÈS (2008 > 2017)


Par contre sur ce 2ème graphique, on peut tirer quelques conclusions évidentes : 

1/ En thaïlande, les touristes roulent souvent bourrés et sans casques. 
2/ Ils sont mauvais nageurs. 
3/ Ils tombent éperdument amoureux de filles faciles (et sans scrupules), certains d'entre eux se ruinent, d'autres tombent des balcons, voire les deux.
4/ L'abus d'alcool sur certains d'entre eux peut provoquer des bouffées délirantes quelquefois suicidaires.

(source : farang-deaths.com)

  COMPAREZ LE PRIX DES HÔTELS A PHUKET


LES PLAGES A PHUKET

les plages de Phuket

VIE NOCTURNE

VIE NOCTURNE A PHUKET

LES ÎLES PROCHES

LES ILES AUTOUR DE PHUKET

TRANSPORTS A PHUKET

Transports en Thaïlande