FESTIVAL VÉGÉTARIEN DE PHUKET 2018

festival végétarien à Phuket

festival végétarien de phuket 2017

Ce festival végétarien aux origines chinoises, est le plus spectaculaire et se déroule cette année à Phuket town, du 9 au 17 octobre 2018

Si vous êtes à Phuket town avec vos jeunes enfants pendant les festivités, évitez d'emmener vos jeunes têtes blondes lors des démonstrations d'insensibilisation féroces et sanguinolentes... Certaines processions de rues ne sont pas non plus sans danger, physique cette fois : Les "dommages collatéraux" dûs aux pétards et aux feux d'artifices sont courants. Méfiance... 

Pour ceux qui tiennent à suivre l'événement assidûment, choisissez de loger à Phuket town pendant quelques jours, vous en profiterez pour visiter la ville, faire du shopping et vous éviterez une circulation difficile pendant tout le festival.

<<...Et puis, c’est pas des confettis qu’ils balancent dans la foule, mais des pétards gros comme des cheminées !... à la mitraillette qu’ils nous les distribuent, les obus, sous prétexte de délire mystique !... des guirlandes de grenades à qui mieux mieux, c’est noël ! Faut juste regarder tout ça avec gilet pare-balle, casque et lunettes blindées pour être peinard...>> Le festival vu par Thierry Costes...

  LE FESTIVAL VEGETARIEN - PHUKET 2018

festival végétarien à Phuket, 2016

Ce festival est la fête la plus spectaculaire à Phuket. Le 1er festival végétarien s'est déroulé en 1825, après qu'une ne troupe d'opéra originaire de Chine et en tournée sur l'île, tombe gravement malade. Depuis, les pratiques rituelles du festival, sont appliquées par la majorité chinoise et plus récemment par les thaïlandais eux-mêmes.

Pour se purifier le corps et l'esprit, les chinois s'imposent un régime végétarien, durant les 9 premiers jours du 9ème mois du calendrier lunaire chinois. Chaque jour, diverses cérémonies ont lieu dans les temples chinois, on assiste également à des démonstrations spectaculaires d'insensibilisation à la souffrance, certains marchent sur les braises, d'autres se transpercent les joues et le corps avec tout et n'importe quoi, sabres, armes à feu, cadres de bicyclette ! 

Ce festival est aussi célébré à Bangkok (Yaowarat road), Samut Nakhon, Chon Buri, Nakhon Ratchasima, Chumpon, Hat Yai, Krabi, Trang et Takua Pa.

Les pratiquants, vétus de blanc pendant toute la durée du festival, ne doivent manger aucune nourriture animale. Ils sont tenus à ne pas consommer d'alcool, aucune drogue et s'abstenir de toutes activités sexuelles.

PHOTO: Soopphareok Teepapan

  LE FESTIVAL VEGETARIEN PAR THIERRY COSTES

Festival végétarien dites-vous ?... Une véritable boucherie oui ! 

Rien qu’aujourd’hui, je suis tombé trois fois dans les pommes à force de voir tant de sang... Et vas-y que je me transperce l’épiderme jusqu’au trognon… et vas-y que je me balance des coups de hache dans le dos… et vas-y que je marche sur le feu… J’en ai même vu deux ou trois qui s’étaient pendus avec des crochets de boucher à un lampion et qui riaient encore comme vous et moi quand on se la joue mousse dans le jacuzzi, du lourd ! Ils sont jobards ou quoi ?!... Y en a même un qui m’a dit : « Tu devrais essayer, tiens ! » en m’invitant à me planter une hallebarde dans le cornet à son exemple. Douillet comme je suis, c’est pas demain, je ne supporte rien au-delà d’une caresse, c’est sans moi ces conneries. 

Et puis, c’est pas des confettis qu’ils balancent dans la foule, mais des pétards gros comme des cheminées !... à la mitraillette qu’ils nous les distribuent, les obus, sous prétexte de délire mystique !... des guirlandes de grenades à qui mieux mieux, c’est noël ! Faut juste regarder tout ça avec gilet pare-balle, casque et lunettes blindées pour être peinard, sauf que sous les tropiques, c’est pas géant qu’un tel accoutrement, ça rafraichit pas sous un soleil de plomb au zénith, même un chameau ferait direct un AVC. Faut pas niquer pendant neuf jours qu’ils disent, ni boire une goutte d’alcool et observer un régime végétalien strict le temps du festival… Sauf que j’en ai vu passer deux ou trois dans la foule qui me paraissaient déjà bien allumés avec leur épée d’Ivanhoé, ils étaient soit bourrés soit en manque, ce qui revient au même. Je veux bien croire qu’ils étaient en manque, festival oblige, vu comment ils mataient la meuf à mes côtés. Ils étaient prêts à me découper pour se la partager, les chacals. 

Sinon, sympa ! Ça met des couleurs dans la cité, on se la joue transe au milieu des pétards. Des processions à n’en plus finir honorent la voute dans un delirium tremens digne de Caligula… et le tout sans alcool, balaise ! Moi, je crois bien qu’ils sont tous sous magic mushroom, oui !... Un aliment ô combien végétarien, le roi des légumes. Je devais être le seul pas défoncé dans l’histoire, une première. Ils sont tous partis à fond les ballons, Descartes n’est pas de leur monde, des couteaux de boucher sont érigés en symboles du festival végétarien, du lourd ! 

J’en ai vu passer un qui m’a fait vraiment flipper avec ses yeux de dingue, j’ai pas osé faire une photo, j’ai cru qu’il allait faire un massacre avec sa hache dans la foule. Et puis non, il s’est massacré tout seul. Il a bien dû se balancer cent coups de hache à la minute, une dextérité inouïe, le roi du festival végétarien !... Sauf qu’il a fallu appeler l’ambulance, il était haché menu, un champ de bataille à lui tout seul, il est trop parti dans les furies. Un lyrique. Bref, de fil en aiguille, j’en ai vu de toutes les couleurs, j’ai même fait du bouche à bouche pour ranimer une petite fleur qui est tombé dans les pommes sur mes pompes, brave que je suis. Je croyais recevoir une médaille pour ce fait d’arme mais ils l’ont donné à l’autre barjot qui venait de se trucider à grands coups de hache sous nos yeux alors que je venais de sauver Miss Thaïlande. 

Putain, pas ça !... Alors que je me défile pour rentrer, ivre de sang, voilà pas un autre qui s’embroche comme un poulet devant moi, il gueulait comme un goret dans son délire mystique, il n’en finissait plus d’agoniser, il poussait des râles à n’ en plus finir dans la galaxie, c’était les Croisades et la Guerre de cent ans à lui tout seul, le chemin de croix et les gémonies, c’était l’enfer de Dante ! Du coup, Miss Thaïlande nous a refait une syncope au milieu de toutes ces folies sanguinolentes, j’ai dû la ramener chez elle… Yeah ! Vive le Festival Végétarien ! 

Thierry

HOTELS A PHUKET

HÔTELS A PHUKET

BUDGET PHUKET ?

BUDGET VOYAGE THAILANDE

TOP 10 - EXCURSIONS

Koh Yao Yai

INFOS PRATIQUES

INFOS PRATIQUES