FARANG, QUI ES-TU ?

ORGANISER SON VOYAGE A PHUKET SELON SON PROFIL

 UNE ETHYMOLOGIE MAL DEFINIE

En Thaïlande, "farang", prononcé falang, est un mot thaï utilisé pour désigner les étrangers blancs.
L'origine la plus probable serait la transcription du mot "français" (datant de l'époque des ambassadeurs envoyés par Louis XIV au royaume du Siam), phonétiquement passé à "farangset", se déclinant par la suite en "farang" pour désigner tous les Occidentaux.
Cependant on ne peut écarter la possibilité de l'assimilation du mot arabo-persan "firangui", qui pourrait venir de "franc" et désignait celui venant de l'ouest...

 QUEL FARANG ÊTES-VOUS ?

Amateurs de clichés et stéréotypes, vous allez être ravis, voici une liste des différents types de voyageurs en Thaïlande. Elle est évidemment à ne pas prendre au sérieux, cette page est une boutade. Pas la peine donc, ne nous envoyer vos mails d'insultes.

  LE FARANG ADOLESCENT

Il n'a pas beaucoup dormi dans l'avion, il a beaucoup parlé avec des "mecs trop cools" de son âge, qui avaient déjà été en Thaïlande l'année dernière et avaient "kiffé leur race". Il aime la full moon party et roule vite en scooter. Il tombe toujours follement amoureux d'une locale dès la première semaine. Il tombe aussi en moto. Il va à Patong, commande des bouteilles à 300 €uros en boite pour accéder au salon V.I.P; Il aime la bouffe thaï, "...ça arrache sa mère..." Il reviendra l'année prochaine et compte apprendre l'anglais...

  LE FARANG RETRAITÉ 

L'expatrié retraité, est souvent en concubinage avec une thaïlandaise, il privilégie sa vie de famille et les voyages. Debout à 7 heures, couché à minuit, généralement hyperactif si l'arthrose ne l'a pas encore attaqué. Il se méfie des nouvelles rencontres estimant avoir perdu suffisament de temps avec les cons. Le retraité veuf lui, (assimilé à un pervers pédophile par nos concitoyens crétins en vacances), tente d'oublier sa pauvre femme et s'occupe gentiment. Pétanque, massages, apéros entre pôtes et culbutes avec l'aide-ménagère un peu boulotte.

  LE FARANG BACKPACKER

A vouloir faire des économies, il perd un temps fou à rechercher le meilleur plan et à fumer des substances illicites. Son alimentation se limite généralement à un bol de riz. Il boit de la Chang et du whisky thaï bon marché. Trop défoncé, il lui arrive de baver sur son unique tee-shirt. Il est persuadé d'être bouddhiste. De plus en plus, il délaisse Phuket et Koh Samui pour des destinations moins touristiques.

  LE FARANG EXPATRIÉ 

L'expatrié salarié évite de faire des vagues, il est conscient de sa chance de pouvoir éviter le métro aux mois d'hiver. Impliqué d'avantage socialement, il est souvent de bon conseil. Il profite de ses week-end pour parcourir la proche région. Son salaire n'est pas mirobolant mais sa vie est douce... On le croise de temps à autre, ici et là, aux fêtes, inaugurations, buffets gratuits.

  LE FARANG TOURISTE NEOPHYTE

Emerveillé, il encense tout systématiquement et juge un peu hâtivement. Fatiguant lors d'un repas ou en soirée, il pose beaucoup trop de questions insipides et prend peu 
d'initiatives. Il reste 1 mois maximum et veut voyager dans tout le pays, il est à l'affût des bons plans mais est toujours pressé. Il aime faire des rencontres mais les gens ne lui donnent que des plans de chiottes. Tant pis pour lui, il n'avait qu'à visiter d'avantage notre site !

  LE FARANG TOURISTE AIGRI 

Généralement blasé, critique et rabat-joie, plus rien ne l'excite vraiment au royaume du Siam... La quarantaine bien passée, trop vieux pour faire les boîtes, trop jeune pour la pétanque... Il n'a ni la motivation, ni le courage pour s'aventurer vers de nouveaux horizons. Saisonnier ou chômeur en France, son budget n'est pas extensible. Seul, il boit des grandes bières au 7/eleven. Il a l'air de se faire chier. 

  LE FARANG TOURISTE SEXUEL

On trouve cet oiseau de nuit essentiellement à Bangkok, Pattaya ou Patong, on peut le reconnaître à son teint blafard et son haleine chargée. Il s'autoproclame "chasseur de yin". Totalement accro à la junte féminine, son carnet d'adresse est surchargé. Le queutard est beau parleur sans être forcément beau. Passer une nuit sans être accompagné est pour lui un cauchemar. Gros consommateur d'alcool et de viagra.

  LE FARANG ARNAQUEUR

A l'affût des touristes de passage ou des retraités désireux de s'installer en Thaïlande, le farang arnaqueur repère avec minutie, une proie vulnérable. Il engage ensuite son travail de séduction. La victime, une fois hameçonnée lui accordera aveuglément sa confiance, l'escroc n'aura plus qu'à lui proposer ses multiples compétences et lui vendre n'importe quoi. Du service bidon, à la vente de terrain en passant par la pierre précieuse, etc...

  LE FARANG RUSSE

Un régal pour les yeux, les femmes russes sont très belles et se trimballent au supermarché en microbikini. Les mecs sont eux, adipeux, alcooliques, bagarreurs, arrogants mais... riches. Vous l'aurez peut être remarqué, ils ne sourient jamais. En Russie, montrer ses dents est considéré comme un signe de vulgarité. Ils considèrent le sourire comme une hypocrisie, une absence de sincérité...

  LE FARANG MEDISANT

Souvent à l'origine de rumeurs les plus pernicieuses concernant les autres farangs expatriés, ce fielleux personnage sans scrupules et à tendance mythomane souffre d'une légère pathologie psychique. Il ne pense pas nécessairement les saloperies qu'il déballe mais il ne peut pas s'empécher d'ouvrir son claque merde en pensant divertir son public.

  LE FARANG ENVOÛTÉ

Certainement le farang le plus saoulant que l'on puisse rencontrer en Thaïlande. Il est omniprésent et très virulent sur les forums et facebook. Son obsession de la Thailande, son manque de jugeotte et de modération a fini par épuiser tous ses anciens amis. Il pense avoir réponse à tout ce qui concerne la Thaïlande de près ou de loin. Il vénère le pays et sa population, il est en overstay, il se dit intégré, il parle thaï, est devenu bouddhiste mais s'enrage à la moindre critique. 
La Thaïlande est un pays passionnant et particulièrement attachant. De là à l'encenser en permanence...

  LE FARANG "CLUB MED"

Il vient généralement en famille ou en couple, toujours à l'heure aux buffets à volonté, il est ravi de l'équipement de la salle fitness. Il se souviendra encore longtemps des aérobics dans la piscine du club et de ces soirées dansantes avec des chinois délurés, mais surtout de cette terrible montée d'adrénaline, en traversant la route, du club à la plage, un chauffeur de tuk tuk (saoul ou drogué) lui est passé à 10 cm, il a "eu chaud" !
Il lui faudra faire preuve d'imagination à son retour, lorsque ses collègues de bureau lui sortiront en fixant sa face cramoisie : "alors, la Thaïlande, c'était comment ?"...

PROSTITUTION

VIE NOCTURNE A PHUKET

BANGKOK INFOS

AILLEURS EN THAILANDE

VOLS POUR BANGKOK

vols Paris Phuket

HOTELS THAILANDE

LOCATIONS DE MAISON A PHUKET