EVOLUTION DE KOH PHUKET DEPUIS 100 ANS

PHUKET EN 1918

  PHUKET IL Y A 100 ANS

PHUKET au début du siècle
Phuket est mentionnée dans les annales de Malaisie dès le 12ème siècle où elle est appelée "Ujang Salang" (péninsule). Elle s'appela ensuite Thalang sous le règne du Roi Ramkhamhaeng. Les européens ont commencé par la nommer "Junk Ceylon" ou "Junk Seilon". Elle fut aussi appelée "Bukit" (montagne en malais). Sous Rama V en 1868, elle prit le nom de Bhuket puis de Phuket.Pendant le 19ème siècle, les immigrants chinois sont arrivés en tel nombre pour travailler dans les mines d'étain que le caractère ethnique de la partie intérieure de l'île est à dominance chinoise. Phuket devient le centre administratif de la production d'étain des provinces méridionales. Fin 19ème, la population de l'île comptait environ 80000 âmes dont 50000 chinois et 30000 siamois et malais.
PHUKET au début du siècle
Entre 1900 et 1913, le haut fonctionnaire et puissant homme d'affaires Khaw Sim Bee, veut moderniser l'île. Le commerce de l'opium se développe, des professionnels de l'immobilier effectuent les toutes premieres transactions. L'étain est fondu sur place puis exporté. Les premiers hopitaux sont construits, les premières écoles, les premiers établissements financiers apparaissent.
En 1907, Edward Thomas Miles de la Tungka Harbour Company, modernise l'industrie minière en introduisant les premières dragues mécaniques pour extraire l'étain des terres et de la mer. Plusieurs entreprises commencent à les utiliser à la fois à Phuket et Phang Nga. C'est également à cette période que la seconde activité industrielle s'est établie sur l'île, avec les plantations d'hévéas. 
En 1947, s'effectue le premier vol entre Bangkok et Phuket, la ligne devient alors opérationnelle.

  KHAW SIM BEE NA RANONG - PHRAYA RASSADA

Khaw Sim Bee, Phuket
Phraya Rassada Nupradit (Khaw Sim Bee, fils de riches migrants sino-malais, gouverneur de Trang) domine et monopolise les marchés les plus lucratifs de l'époque: Opium, exploitation des mines, immobilier, assurance... 
Il propose une large concession à une entreprise minière australo-européenne, la Tongkah Harbour Dredging, en retour d'importants fonds pour développer les infrastructures publiques. 
La vie à Phuket devient plus sûre et plus confortable, de nombreux commerçants et négociants de Penang décident de s'y installer.
Le Gouverneur Khaw Sim Bee peut être considéré comme étant "le père du latex thaïlandais"... Etant un homme d'affaire adroit et un politicien pragmatique, il décide face à l'instabilité du marché de l'étain, de focaliser et développer l'industrie du caoutchouc pour sauver l'économie de l'île de Phuket. Pourtant les citoyens et les officiels de l'époque se sont opposés avec force au choix du gouverneur et ce dernier dû mettre en oeuvre tout le pouvoir politique de la famille Na-Ranong pour parvenir à semer la graine du renouveau économique de l'île. Très vite, Phuket a exporté le coutchouc vers Georges Town, et les navires revenaient chargés de matériaux et produits de Penang qui ont fortement influencé le style de Phuket town.
Phraya Rassada travaille avec acharnement pour moderniser l'île, Phuket town plus particulièrement. La ville n'étant qu'un amas de bâtiments délabrés.
PHUKET au début du siècle
Khaw Sim Bee a supervisé la construction des premières routes, des canaux, du Vachira hospital, des écoles, d'une "police station", de banques, et même du premier cinéma. La modernisation est rapide et les habitants peuvent dorénavant profiter de l'eau courante, de la glace et de l'électricité. 
Tout au long de son exercice, il a sû trouver un équilibre entre les attentes de la population, les objectifs fixés par la Couronne et les investisseurs étrangers désirant profiter des atouts géologiques de l'île. 
Selon lui: "...A part Bangkok, aucune ville au Siam n'aura subit à cette époque, un tel développement..." 
Le talentueux gouverneur meurt assassiné à Penang en 1913. 

Le roi du Siam a accordé le titre de noblesse "Na Ranong" à la famille, reconnaissant de l'effort de contribution du haut fonctionnaire, au développement économique et à la modernisation du Sud du Pays, tout en résistant à la politique britannique et aux empiétements économiques.

  PHUKET DANS LES ANNEES 50-60

Koh Phuket avant le pont sarasin
En 1959, c'est la première fois que le couple princier se rend sur l'île, le Roi Bhumipol encourage ses habitants à se développer et à continuer l'exploitation des mines d'étain.
Jusqu'en 1967, c'est un bac qui transporte la population et les marchandises jusqu'à Koh Phuket.
En 1967, l'accès à l'île est facilité par la construction du pont Sarasin pour relier l'île de Phuket au continent. 
En 1968, les compagnies minières veulent opérer et draguer en mer, mais leur requête échoue face à la crainte des résidents de connaître d'importants dommages environnementaux. Les compagnies commenceront à fermer 7 années plus tard.
Au millieu des années 60, débutent à proprement parler, les prémices du tourisme à Phuket...
Quelques GI's en transit à Bangkok ou installés sur les bases arrières thaïlandaises, visitent la région lors de leurs permissions et les premiers aventuriers en soif d'aventures asiatiques, découvrent eux aussi, ce paradis quasiment vierge.

  PHUKET DANS LES ANNEES 70

Phuket pendant la guerre du vietnam
Depuis la guerre du Vietnam, la capitale thaïlandaise connaît de plus en plus de succès. Les américains sont les premiers à voyager en Thaïlande. Ils seront suivis par les routards de la vague hippie en quête d'aventures paradisiaques. Ils sont séduits par la haute teneur en THC de la marijuana locale, l'abondance d'opium et d'héroine. La beauté exotique et l'éternelle juvénilité des thaïlandaises n'échappent pas aux moins défoncés. Bangkok devient la destination en vogue, où toutes les aventures sont possibles et sans risques. Les voyageurs européens et anglo-saxons choisissent de découvrir les trésors de la mer d'Andaman largement vantés par les premières agences de voyage de Bangkok.
Durant la décade, la compagnie Thai Airways organise les premiers vols quotidiens Bangkok-Phuket.
L’essor du tourisme international est en marche et la disponibilité de vols peu coûteux contribuent à faire de Phuket une destination idéale pour combler toutes les envies d'aventures exotiques.

  PHUKET DANS LES ANNEES 80

Phuket, Nai Harn en 1980
Dans les années 80 le phénomène est amplifié par la mode du soleil en hiver. C'est à cette période que l'île a découvert le tourisme de masse, ce qui n'a pas été sans une certaine dégradation de ses paysages magnifiques. La construction anarchique de complexes hôteliers en bordure même des plages, a dévisagé quelques-unes d'entre elles.
Les zones ayant subi les plus gros dégats causés par  par l'exploitation des mines sont aujourd'hui devenues de luxueux complexes hôteliers, des marinas pour les yachts, des terrains de golf.
C'est sur la plage de Kata alors pratiquement déserte, que s'est installé le Club Med en 1985-1986.

  PHUKET EN AN 2000

Le tsunami à Phuket, Thaïlande
Les élevages de crevettes en ferme ne cessent de se développer entre 1990 et 1995. De nombreuses variétés agricoles contribuent toujours de façon significative à l'économie de Phuket, mais de plus en plus de terres cultivées, y compris des rizières, sont en train de se couvrir de bâtiments, de routes et autres infrastructures.
Rawai en 2000 demeurait encore un calme village de pécheurs sans animations outrancières, ni constructions envahissantes, le village composé essentiellement de palmeraies et cocoteraies, fut le dernier du littoral à subir l'inéluctable fièvre du bâtiment. 
Le tsunami du 26 décembre 2004, a tué 5 399 personnes en Thaïlande et fait 2 822 disparus. De nombreuses infrastructures ont été détruites. Toutefois, la reconstruction a été presque immédiate mais sans véritable respect des lois sur l’environnement ou, plan précis d’urbanisation. Les hôtels et chaînes haut de gamme ont saisi l’opportunité pour acheter des terrains et faire de cette région une destination, en majorité, pour touristes aisés.  

  PHUKET EN 2016

light rail phuket
L'année 2015 aura connu l'extension de son aéroport, l'acharnement du gouvernement à raser tout établissement illégal sur le littoral Nord-Ouest, l'installation de radars fixes sur les grandes routes, 2016 verra le début des constructions d'un tunnel entre Kathu et Patong, d'un autre au rond-point de Chalong
Le projet de tramway "Light Rail" est planifié. La ligne partira de Ta Nun (avant le pont Sarasin) pour se diriger vers l'aéroport puis continuer vers Phuket town, Saphan Hin, en passant par Chao Fa East road pour finir sa route au rond point de Chalong. Il y aura 20 arrêts et la ligne fera 60 km de long. Le projet débuterait en 2021...
Nous conclurons le chapître de la démesure et mégalomanie humaine avec la soi-disant reprise du projet de canal coupant l'isthme de Kra de Surat Thani à Phang Nga, pour éviter aux navires de passer par le détroit de Malacca...

  LA PARENTHESE DE JEAN BOULBET

"...Le tourisme ne pouvait pas trop tarder à se manifester, fatalement appelé par la vocation même de paysages faits pour lui, des cadres d'une telle puissance d'évocation, des cadres faits pour attirer et retenir des foules en mal de paradis ou d'aventures...
Ayant eu plusieurs fois à présenter la province de Phuket au public, j'ai chaque fois mis en garde contre la vue réductrice et erronée, pourtant adoptée trop facilement, d'un ancien "paradis" terrestre tout nouvellement devenu la proie d'un développement moderne soi-disant agessif car axé sur un tourisme destructeur. J'ai chaque fois fait le point, le plus objectivement possible, à partir de la situation telle que je l'ai trouvée à la fin des années 70. Photographies et cartes à l'appui, j'ai montré contrairement aux idées reçues, une île alors entièrement livrée, et sans freins, à la déforestation et aux exploitations minières qui la mutilaient, cernée par des eaux où la pêche tournait au saccage pur et simple par l'usage répandu d'explosifs et de produits toxiques. C'est cette époque que l'on évoque, automatiquement et un peu naïvement, comme idyllique..." 
Extrait du livre De palmes et d'épines - Vers le port d'attache, édité par Seven Orients

Carte de Phuket au début du 19 ème siècle

BAIE DE PHANG NGA

LES ILES AUTOUR DE PHUKET

PHUKET VINTAGE

anciennes photos de Phuket

HOTELS A PHUKET

HOTELS A PHUKET

TRANSPORTS PHUKET

TRANSPORTS PHUKET