LA DENGUE EN THAILANDE ET A PHUKET

les moustiques en Thailande

  LA DENGUE HEMORRAGIQUE : UNE INFECTION SEVERE

La dengue, aussi appelée "grippe tropicale" ou le "petit palu", est une maladie virale transmise à l’homme par des moustiques du genre Aedes aegypti (le même que pour le virus Zika). Ce moustique vit très bien en ville et pas seulement à la campagne, et pique le jour. Il se reproduit dans les lieux humides et les réservoirs. La contamination ne peut pas se faire d'individu à individu. L’incidence de la dengue progresse actuellement de manière très importante, l’OMS estime à 50 millions le nombre de cas annuels, dont 500 000 cas de dengue hémorragique qui sont mortels dans plus de 20% des cas. L’Asie supporte 70 % du poids mondial de l’épidémie. Il s’agit de la deuxième maladie tropicale derrière le paludisme. L'inde est le pays le plus touché au monde et la Thaïlande n'est pas épargnée avec plus de 25 000 recensés à Bangkok en 2015.

Ne comptez pas poursuivre normalement votre voyage après avoir été infecté par le virus de la dengue dite "classique"... La fièvre est tenace et vous clouera au lit pendant au moins une semaine.

Les jeunes enfants et les seniors sont les plus vulnérables en cas d'infection. Il est important de s'assurer que la dengue n'est pas hémorragique.

  LA DENGUE A PHUKET

En 2015, le Bureau de la santé de Bangkok a rapporté un total de 25.282 patients atteints de dengue dans la capitale. Toutes les 77 provinces thaïlandaise sont touchées, avec Bangkok comme région enregistrant le plus grand nombre de cas, suivi par Samutsakorn, Rayong, Nakornpathom et Phuket.

Le nombre de personnes ayant contracté la dengue à Phuket depuis la nouvelle année a plus que triplé par rapport à la même période l'an dernier. Phuket a été nommé comme l'un des zones de danger dans le pays.  Un total de 70 personnes, touchées par le virus de la dengue (à Phuket) ont été recensées à partir du 1er Janvier au 9 Février 2016, aucun décès n'a été déclaré.

  VACCIN CONTRE LA DENGUE

Le groupe pharmaceutique français Sanofi a mis au point un vaccin contre la dengue. Les Philippines viennent de lancer en avril 2016 la première campagne de vaccination publique.
Les épidémies de dengue coûtent très cher en termes de santé publique, en provoquant beaucoup d’encombrements dans les hôpitaux de pays qui ne sont pas forcément équipés pour cela. Aux Philippines, 200 000 cas ont officiellement été recensés en 2013.
La campagne de vaccination va concerner cette année un million d’élèves de 9 à 13 ans, répartis dans 6 000 écoles. L’opération sera renouvelée si elle est jugée concluante. Affaire à suivre donc, puisque la Thaïlande est un client potentiel ciblé par l'entreprise Sanofi...

  LES SYMPTOMES DE LA DENGUE

  • La dengue "classique" d’évolution bénigne se manifeste après 2 à 7 jours d’incubation par l’apparition de syndromes grippaux avec fièvre et au moins deux des symptômes suivants : nausées, vomissement, éruption cutanée, douleurs rétro-orbitaires, musculaires, articulaires, céphalées sévères, adénopathie (hypertrophie des ganglions lymphatiques). Au bout de 3 à 4 jours, une brève rémission est observée, puis les symptômes peuvent s’intensifier avec des hémorragies conjonctivales, des saignements de nez ou des ecchymoses. La guérison s’accompagne d’une convalescence d’une quinzaine de jours. La dengue classique, bien que fort perturbante, n’est pas considérée comme une maladie sévère comme la dengue hémorragique.
  • La dengue sévère est potentiellement mortelle par hémorragies diffuses, diminution de la masse sanguine, augmentation du rythme cardiaque, chute de la tension artérielle), défaillance viscérale... Prudence pour les plus fragiles.

  LA PREVENTION CLASSIQUE

Prévention des moustiques à Phuket, Thailande

Comment ne pas attirer les moustiques?
Les moustiques sont, par ordre d'importance, attirés par:

  • Le dégagement par le corps de CO2 (respiration de la peau).
  • Le dégagement par le corps de chaleur.
  • Les odeurs fortes.

Ainsi lors de randonnées en zones sensibles (bords d'étangs, marais...), il est déconseillé de courir à la vue des moustiques. L'augmentation de la respiration et de la température corporelle suite à l'effort est le meilleur moyen de provoquer des piqûres massives.
La lumière n'est pas du tout attractive pour les moustiques, elle attire tout un tas d'insectes, mais pas les moustiques.

Les Protections:

  • Moustiquaire disponible en Thailande (souvent déjà installée dans les guesthouses de Thailande, ou grillage fin aux fenêtres).
  • Répulsif à forte concentration en DEET comme 'Insect Ecran', 'Autan' ou 'Repel Insect', à pulvériser sur toutes les parties découvertes; Sans gaz propulseur. Attention, il y a des contre-indications. Des répulsifs sont en vente courante en Thailande (il existe des lingettes dosées a 25% de DEET en vente a 5 Bahts dans les 7eleven). Il semble que les répulsifs à base de 35/35 soient moins efficaces.
  • Fermer la pièce puis pulvériser de l'insecticide en bombe. Inconvénients : parfois toxique (laisser agir 1h avant de réoccuper la pièce).
  • Utiliser aussi les diffuseurs (de préférence mixtes: tablette/liquide pour plus de compatibilité avec les produits locaux) : 1 tablette par jour ou 1 flacon par mois.
  • Ventilateur de plafond (dans bon nombre de guesthouses bon marché), à forte vitesse il perturbe le vol des insectes.
  • Il y a des répulsifs et des serpentins vendus en Thailande. Les serpentins qui se consument pour l'extérieur (en intérieur, trop de fumée).
  • Fermer les fenêtres avant le coucher du soleil (a partir de 17h30).
  • Porter des vêtements couvrants le soir dès le coucher du soleil. Il existe des traitements répulsifs de vêtements, et résistants au lavage.

VACCINS ET SANTE

Santé à Phuket

BILLETS D'AVION

BILLETS D'AVION

TRANSPORTS THAILANDE

TRANSPORTS EN THAILANDE

LES SERPENTS

Serpents à Phuket