LES DANGERS DE LA MER A PHUKET

LES DANGERS DE LA MER A PHUKET
La basse saison 2018 à Phuket a connu un nombre faramineux de noyés en mer. Quasiment quotidiennement, un touriste ou un autochtone périssait sur l'une des plages Ouest de l'île ! Il est important de suivre quelques conseils pour ne pas risquer l’accident en mer. Pour ne pas subir le même sort que ces malheureux, une prise de conscience s'impose : de mai à novembre, la mer peut être dangereuse à Phuket (et sur toute la côte Ouest en remontant vers Ranong).
La configuration des plages, à cause du sable et des forts courants de baïnes, entraîne fréquemment les gens vers le large, ce qui provoque des noyades. Les baïnes sont des dépressions de courte durée qui se créent entre le banc de sable et la côte. Le dangereux phénomène des baïnes est principalement la cause de ces noyades sur les littoraux (à Phuket et partout ailleurs sur la planète).

Si vous avez des enfants, inscrivez-les dès l'âge de 5 ans à des cours de natation et informez-les des dangers, assurez-vous qu'ils respectent la règlementation et la signalisation sur n'importe quelle plage du monde. Si vous voyez des chinois, des russes, des thaïlandais ou des enfants s'aventurer dans une mer dangereuse, levez les yeux de votre best-seller et surveillez-les.



  LES BAÏNES (COURANTS D'ARRACHEMENT)

Les baïnes se forment sur un relief où le phénomène de marée est fort, le sable fin, le dénivelé faible, et avec une forte houle. La houle déplace le sable le long du rivage, interférant avec les courants perpendiculaires à la plage. Ces courants emportent vers le large le sable de fond, creusant ainsi des cuvettes visibles à marée basse qui peuvent atteindre 100 mètres de large et 4 à 5 mètres de profondeur. Chaque baïne a une morphologie propre et engendre différentes formes de courants.

Lorsque la marée recouvre la baïne, l'eau s'échappe violemment vers l'aval selon un système de vidange. Ce sont ces courants de sorties de baïnes, ou courant d'arrachement, qui provoquent chaque année des accidents. Le meilleur comportement à adopter reste alors de se laisser porter par le courant sans lui opposer de résistance et d'attirer l'attention des sauveteurs ou encore tenter de rejoindre la plage en nageant latéralement, pour sortir du courant par les côtés. Il est inutile d'affronter le courant de face et revenir exactement à son point de départ. Le danger se manifeste durant certaines heures de marées montantes et descendantes. Ce phénomène existe sur toutes les plages et océans du monde et est plus ou moins puissant selon l'intensité de la marée et surtout la profondeur et largeur de la baïne.

  LES TEMPÊTES ET DÉPRESSIONS

A Phuket comme ailleurs, la houle, engendrée par des dépressions, se transforme en vagues lorsqu'elle arrive au bord. Quand elle est forte, on peut avoir des vagues de deux mètres. Les plages très en pente de la côte Ouest provoquent un shore break (vague du bord) important (uniquement de mai à novembre). Quand il casse, il peut vous fracasser la tête sur le sable. A vous de sortir de l'eau avant son déferlement ou au contraire passer au plus rapide en s'éloignant du rivage.

En basse saison, on assiste à une autre singularité. La houle peut ramener différents détritus du large, qui entrainés par les vagues deviennent pour certains (énormes troncs d'arbres, noix de coco...), de véritables menaces pour les baigneurs et surfers... Il s'agit d'ouvrir l'oeil !

  L'HYDROCUTION

L'accident est moins fréquent en Thaïlande que dans nos pays tempérés mais il n'est pas exclu. Un choc thermique lors de votre entrée dans une eau plus fraîche peut entrainer un malaise vagal. Pour l'éviter, assurez-vous de ne pas vous être exposé trop longtemps au soleil avant votre baignade et surtout, entrez dans l'eau progressivement.

  SI VOUS AVEZ DES ENFANTS

Puisque l'éducation nationale n'apprend pas à nos enfants à nager, puisqu'on ne leur apprend pas non plus la géographie, tout votre boulot de parent responsable consiste à les inscrire à des cours de natation dès leur plus jeune âge, de suivre attentivement leur progression, d'être conscient de leur niveau (en nageant avec eux) et de leur expliquer ce qu'il faut faire et ne pas faire lors d'un bain de mer. Si vous-même êtes totalement néophyte et n'avez jamais vu la mer (instruisez-vous un peu en lisant intégralement notre page), ne les lachez pas d'une semelle dès qu'ils mettent un pied sur la plage et n'entreprenez pas de nager vers le large.

  ANIMAUX DANGEREUX EN MER

Oui dans la mer, il y a encore quelques animaux... La vie marine subsiste encore malgré le mauvais traitement que nous lui infligeons, alors respectons la ! Vous rencontrerez une faune généralement innofensive, vous ne devrez vous méfier que des coraux et des rochers sur certaines plages. Les méduses font rarement leur apparition et repartent généralement aussi vite qu'elles sont arrivées. Il n'est pas non plus impossible de croiser à certains endroits un serpent de mer ou encore plus rare un varan. Pas de quoi s'affoler, la compagnie des humains leur déplaît, ils fuiront avant même que vous ne les aperceviez...

  LES CONSEILS EN BASSE SAISON

La baignade n’est sûre que si le drapeau vert est hissé sur les plages. Un drapeau rouge indique que la mer est dangereuse et, par conséquent, interdite à la baignade. Il est primordial de choisir une plage surveillée. Sur toute la côte Ouest de Phuket, ne prenez aucun risque, avant de vous jetez à l'eau, observez les éléments, les autres baigneurs. Si il y a le moindre risque de se faire prendre dans un courant, faîtes trempette au bord. Si vous êtes bon nageur et avez de bonnes connaissances de la plage et de la mer, vous saurez que même si vous êtes pris dans un courant, il ne faut pas lutter et se laisser "happer", vous reviendrez vers le bord seulement lorsque le courant sera moins intense ou en profitant de la force d'une vague qui vous rapprochera de la plage. Si la fatigue ou la panique vous paralyse, allongez-vous sur le dos pour vous reposer. Vos voies respiratoires sont alors dégagées et vous pourrez respirer normalement. Si la situation vous parait de plus en plus critique, ne vous énervez pas et conservez vos force pour alerter les sauveteurs ou d'autres plagistes en levant et croisant vos bras. restez calme et immobile. Il ne leur faudra que quelques minutes pour venir vous récupérer soit en long board, soit en jet ski et serez quitte pour leur amener un sérieux cadeau le soir même ou le lendemain !

 SURF A PHUKET

Surf à Phuket

TRANSPORTS PHUKET

TRANSPORTS EN THAILANDE

INFOS SANTÉ

Santé et vaccins en Thaïlande